En vue des élections départementales de mars 2015, LePoint.fr dresse le portrait de Mathieu Klein, actuel président du Conseil général de Meurthe-et-Moselle.

Mathieu Klein,39 ans, milite depuis l’âge de 14 ans au Parti socialiste. Il fonde en 1994 Homonyme, la première association de jeunes gays et lesbiennes de Nancy.

Deux ans plus tard, il préside Aides Lorraine Sud. Le Point explique que son engagement associatif lui vaut un premier accrochage avec André Rossinot, l’ancien maire de Nancy (aujourd’hui à la tête de l’agglomération). Ce dernier refuse alors de donner suite à sa pétition réclamant des certificats de vie commune aux gays et aux lesbiennes. Le journaliste poursuit: «Aujourd’hui, pacsé avec son compagnon et père d’un enfant adopté, Mathieu Klein assume pudiquement son homosexualité sans en faire un argument politique.»

À lire sur LePoint.fr