LE SOUTIEN DE LA SEMAINE
«Les discriminations, la lesbophobie n’ont pas leur place dans les stades.» Très claire, Pascale Boistard, secrétaire d’État aux Droits des femmes, lors du match de soutien aux Dégommeuses mercredi 4 février, après l’agression verbale dont a été la cible l’équipe la semaine dernière. Étaient également présent.e.s Frédérique Calandra, la maire du XXe arrondissement de Paris, Hélène Bidard, adjointe à la Maire de Paris, chargée de toutes les questions relatives à l’égalité femmes/hommes, la lutte contre les discriminations et des droits de l’Homme, Ian Brossat, lui aussi adjoint à la Maire de Paris, et ouvertement gay, ainsi que de nombreuses associations et particulièr.e.s.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Match de soutien aux Degommeuses: Pascale Boistard, Frédérique Calandra, Hélène Bidard, Paris Foot Gay, Acceptess-T, Inter-LGBT

L’HOMMAGE DE LA SEMAINE
Barack Obama a reçu les champions de la Ligue américaine de football, les Los Angeles Galaxy. Le président des États-Unis a rendu un hommage particulièrement appuyé à Robbie Rogers, dont le footballeur out se souviendra toute sa vie.

«Je voudrais souligner ce qu’a fait Robbie Rogers des Galaxy pour de très nombreuses personnes en ouvrant la voie, en étant l’un des premiers joueurs ouvertement gays dans les sports professionnels, a indiqué le Président des États-Unis. J’imagine qu’en tant qu’athlète, Robbie veut avant tout gagner; c’est cela, la compétition. Mais, Robbie, vous êtes aussi une source d’inspiration pour beaucoup de monde ici et dans le monde, et nous sommes très fiers de vous.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Robbie Rogers on Obama’s personal salute: « A moment I’ll cherish always »

LA VIDÉO DE LA SEMAINE
Du love, cela fait des années que Coca Cola en déverse dans ses publicités. L’accent est mis cette année, dans une publicité pour le Super Bowl, sur l’amour plus fort que la haine sur les réseaux sociaux. Dans l’un des spots de la campagne, le joueur de football américain Michael Sam raconte comment il essaie et parvient à se défaire des messages de haine qu’il a reçus depuis son coming-out. En donnant… du love.

http://youtu.be/gsEXn5Hft4A

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Coca-Cola and Michael Sam #MakeItHappy for the big game

LA CONFÉRENCE DE LA SEMAINE
Michael Sam sera honoré à la conférence annuelle Time To Thrive de Human Right Campaign, du 13 au 15 février. Le 14 février 2014, lors de cette conférence, Ellen Page avait fait son coming-out dans un discours très émouvant.

LES PUBLICITÉS DE LA SEMAINE
Un peu de sport, évidemment, et quelques messages dans les spots proposés pendant le Super Bowl. Parmi eux, ces glaçantes 30 secondes d’un spot pour lutter contre la violence faite aux femmes. Il est inspiré d’un fait réel: l’appel de cette femme au 911, le numéro de secours aux États-Unis, qui prétend commander une pizza. L’opérateur au bout du fil comprend qu’elle est en danger.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Super Bowl 2015: Domestic Violence PSA

Moins intense, Always contre les préjugés:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Always #LikeAGirl – Super Bowl XLIX

La snowboardeuse Amy Purdy, médaillée de bronze aux Jeux paralympiques de Sotchi, est l’héroïne d’une pub de Toyota qui porte ses valeurs, aller au bout de soi-même:

http://youtu.be/-WvbPrLYgrE

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur How Great I Am | Presented by The Bold New Camry | Toyota

L’OPÉRATION DE LA SEMAINE
Au Royaume-Uni, depuis 2005, février est le mois de l’histoire LGBT. À cette occasion, des clubs de football s’engagent aux côtés de Football v Homophobia. La campagne a été lancée dimanche 1er février, au musée du football de Manchester. De nombreux clubs s’y joignent, de la Premier League (Chelsea, Manchester City) à des formations plus modeste. «C’est formidable de voir que les personnes LGBT sont plus visibles que jamais dans le football, explique Lou Englefield qui dirige cette campagne. Les 12 derniers mois ont vu une explosion des groupes de fans LGBT au Royaume Uni. Il est clair que le message selon lequel le football est pour tout le monde est vraiment en train de prendre son envol.»

LE POINT D’INTERROGATION DE LA SEMAINE
La rumeur courait depuis longtemps, réservée jusqu’ici aux pages des tabloïds, elle se retrouve désormais dans des magazines plus crédibles, comme People: Bruce Jenner aurait débuté une transition (lire Selon des proches, Bruce Jenner s’apprête à faire son coming-out trans’). Comme le souligne The Advocate, en l’absence de prise de parole directe de Bruce Jenner ou de ses représentant.e.s officiel.le.s, il s’agit toujours de spéculation. Mais si le sujet prend une telle ampleur, ce n’est pas juste parce qu’il s’agit du beau-père de Kim Kardashian ou d’une vedette de la téléralité: Bruce Jenner a remporté le décathlon aux Jeux olympiques de Montréal en 1976, améliorant au passage le record du monde.

LE TOURNOI DE LA SEMAINE
Les VI Nations commencent, vendredi 6 février, avec Pays de Galles-Angleterre, proposé en prime time (20h50) sur France 2, suivi d’Italie-Irlande, tenante du titre, à 15h30, samedi (France 2) et France-Écosse, au Stade de France (18 heures, France 2) pour les garçons, au stade Henri Desgranges à La Roche sur Yon pour les filles (14 heures sur France 4), tenantes du titre avec un grand chelem à la clef. Les deux formations termineront par un Angleterre-France, tous deux à Twickenham le 21 mars. Tout savoir sur le calendrier des deux XV.

C’est un anniversaire pour le tournoi masculin. Il y a 15 ans, l’Italie y faisait son entrée, portant le nombre de nations participantes à… 6.

Le Tournoi 2015 est d’autant plus intéressant qu’il propose une première revue d’effectifs européens à quelques mois de la Coupe du monde de rugby en Angleterre, du 18 septembre au 31 octobre.

Un pronostic intéressant sur L’Équipe, qui parie que l’Irlande conservera son titre et que la France sera quatrième. Votre chroniqueuse parie (espère) que l’Écosse, entraînée par Vern Cotter depuis mai 2014, ancien entraîneur de Clermont qu’il a mené à son seul titre de champion de France, ne terminera pas cinquième.

Chez les femmes, le tournoi se joue à 6 depuis 2002. En 2006, l’Italie a replacé l’Espagne.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur France féminines : La journée de la Capitaine

LE MAILLOT DE LA SEMAINE
Rouge et non plus blanc, le deuxième paletot porté par l’équipe de France demain soir, le premier restant évidemment le bleu. Chaque équipe a en effet deux jeux de maillots. Les Bleus jouent en rouge car les Écossais seront en bleu… Sur Rugbyrama, une explication: «Le rouge, s’il apparait aujourd’hui plutôt inédit, a déjà été porté par les Bleus dans l’Histoire. Les Tricolores avaient déjà joué en 1958 contre l’Australie et en 1959 contre l’Écosse avec une tenue rouge. Deux victoires pour une couleur porte-bonheur jamais réutilisée depuis.»

LA PREMIÈRE DE LA SEMAINE
Belle façon d’entrer dans le Tournoi pour Yanna Rivoalen. La demie de mêlée du Lille Métropole Rugby Club villeneuvois (LMRCV), déjà sélectionnée par le passé, va débuter un match officiel en bleu, indique 20 minutes.

L’AFFICHE DE LA SEMAINE
L’équipe de France féminine de football reçoit dimanche, à 18 heures, à Lorient, l’équipe des États-Unis, en match amical mais à guichets fermés. Megan Rapinoe, blessée au genou, n’est pas là, mais Abby Wambach est du voyage, qui affirme dans un entretien au Télégramme que «la France est probablement l’équipe qui est la plus sous-évaluée au monde, pas du point de vue de leur classement FIFA mais pour ce qui concerne leur parcours en Coupe du monde».

LES FÉLICITATIONS DE LA SEMAINE
Ils étaient à Doha, elle aussi. Kylie Minogue a félicité les handballeurs français, champions du monde pour la cinquième fois de leur histoire, face au Qatar, pays hôte, dimanche 1er février. Depuis leur premier titre mondial en 1995, les Français ont aussi été sacrés trois fois champions d’Europe et deux fois champions olympiques.

Avec @kylieminogue

A post shared by Luc (@lucabalo19) on

LE LIVRE DE LA SEMAINE
Partagé par Maria Sharapova, finaliste de l’Australian Open. La championne russe a bon goût. Elle lit Yes Please, d’Amy Poehler, publié en octobre 2014.

https://twitter.com/MariaSharapova/status/561905095005048832/

LE RETOUR DE LA SEMAINE
Quelques jours après avoir remporté son 19e titre majeur à l’Australian Open, Serena Williams annonce dans une chronique au Time qu’elle retournera, en mars, au Tournoi d’Indian Wells. La championne américaine raconte ces jours de mars 2001, de la demi-finale remportée sur abandon de sa grande sœur devant un public remonté à la finale, gagnée contre Kim Clijsters sous les huées, parfois racistes des spectateurs. Le souvenir «m’a longtemps hantée, écrit-elle. Il a hanté Venus et ma famille. Mais surtout, il a mis en colère et attristé mon père. Il avait consacré toute sa vie à nous préparer à cette incroyable odyssée. Et il était là, assis et regardait sa fille insultée, réveillant des glaciaux souvenirs de son enfance dans le sud.»

Pourquoi revient-elle aujourd’hui? «Treize ans et une éternité en tennis après, les choses sont différentes. Il y a quelques mois, quand un cadre russe [le capitaine de Fed Cup] Shamil Tarpishev a fait des remarques racistes et sexistes sur Venus et moi, la WTA [l’association des joueuses professionnelles] et la fédération américaine ont immédiatement condamné ces propos. Cela m’a montré le chemin parcouru par ce sport, et le chemin que j’avais moi aussi parcouru.»

L’ANGLE DE LA SEMAINE
Une malicieuse réalisation a placé une caméra dans le trophée messieurs de l’Australian Open, du coup, Novak Djokovic, cinq fois vainqueur désormais, à Melbourne, après sa victoire sur Andy Murray, dimanche 1er février, a fait un bisou aux fans.

Pourquoi «Norman»? Parce que c’est le nom du trophée, la Norman Brookes Challenge Cup, du nom de Norman Brookes, joueur australien (1877-1968), double vainqueur de Wimbledon (1907, 1914) et champion des Australian Championships, ancêtre de l’Australian Open, en 1911.

LA CONFIDENCE DE LA SEMAINE
Au-delà de sa carrière, la chose la plus importante que Martina Navratilova ait faite, c’est d’être out en tant qu’athlète. «En étant out, j’ai aidé beaucoup de gens qui se débattent avec leur orientation sexuelle, raconte-t-elle au champion australien, ancien grand joueur de double, Todd Woodbridge dans une vidéo proposée sur le site de l’Australian Open. J’ai reçu des lettres de gens qui pensaient mettre fin à leur jours et et qui m’ont vue à la télé et qui pensaient qu’ils étaient seuls (…). Je ne pensais pas apporter ça, mais en regardant en arrière, je trouve que c’est quelque chose de très spécial.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Australian Open Big Mac Legends Interview Series: Martina Navratilova.

LA CASQUETTE DE LA SEMAINE
Changée par Amélie Mauresmo, passée en quelques jours de coach d’Andy Murray, finaliste à l’Australian Open, à capitaine de Fed Cup. Premier tour de Fed Cup compliqué pour les Françaises qui seront face aux Italiennes, notamment Sara Errani aussi solide en simple qu’en double, avec Roberta Vinci. Depuis sa première victoire en 2006, l’Italie a remporté le trophée en 2009, 2010 et 2011.

Photo Football v Homophobia

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter.