Son épouse assise à sa droite, le pasteur José Santiago a répondu le 26 janvier aux questions de l’émission Dando Candela, diffusée sur la chaîne portoricaine Telemundo. Le prédicateur est en plein cœur d’une controverse depuis que des vidéos de lui dans des films pornos gays ont été diffusées sur Internet. Sous le nom de Gustavo Arrango, il a participé à plusieurs productions du studio Kristen Bjorn. Il a affirmé que cette activité relève désormais d’un passé révolu. Pour voir l’émission (en espagnol), cliquez sur l’image ci-dessous:

Jose Santiago

«À cette époque-là, j’étais gays et je participais à des activités homosexuelles, a indiqué le pasteur, mais Dieu m’a touché, Dieu m’a transformé, Dieu m’a donné une femme qui m’aime et qui aime mon passé. Je n’ai vu aucun de ces films pendant des années. Je ne reçois pas d’argent et ils font partie d’une page de ma vie qui est désormais tournée.»

Le pasteur José Santiago assure que les vidéos sont remontées à la surface pour lui nuire et lui retirer toute crédibilité en tant que pasteur de la Casa de Oración Monte Santo. D’après lui, tou.te.s les paroissien.ne.s de son église étaient au courant de son passé et il n’est donc pas tenu de démissionner. Il affirme «regretter» d’avoir figuré dans ces films, mais estime que «tout le monde fait des erreurs». Il avait déjà fait parler de lui il y a quelques années, lorsque l’on avait découvert qu’avant d’être pasteur, il avait aussi été strip-teaser, indique The Daily Grind.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Profeta christiano José Santiago es stripper

Photo Tumblr (interdit aux personnes âgées de moins de 18 ans)