yes
Sorti sur les écrans aujourd’hui du Scandale Paradjanov, de Serge Avédikian et Olena Fetisova. D’origine arménienne, Sergueï Paradjanov (1924-1990) est considéré comme l’un des plus grands cinéastes soviétiques. D’origine arménienne, il réalise, en 1962 et 1964, deux chefs d’oeuvre du cinéma mondial: Les Chevaux de feu et Sayat-Nova. Mais le pouvoir soviétique n’aime pas les génies et le succès de Paradjanov à l’étranger déplait. Le cinéaste est emprisonné pour plusieurs années. Son homosexualité dérange aussi. Il sera beaucoup soutenu par de très nombreuses personnalités au premier rang desquelles le couturier Yves Saint Laurent ou l’acteur Marcello Mastroianni.

Serge Avédikian l’a rencontré à plusieurs reprises, dans les années 1980, à Tbilissi, en Ukraine. Dans son film, qui est plus qu’un biopic, il a essayé de transmettre l’inventivité visuelle de Paradjanov tout en retraçant les 30 dernières années de la vie du cinéaste. Un portrait touchant, sincère et original.

Dans l’interview qu’il a accordée à Yagg, Serge Avédikian rappelle l’importance de Paradjanov dans le cinéma et les rapports que ce dernier entretenait avec ses proches ou ses ami.e.s de rencontre, voulant faire de chaque instant de vie un moment privilégié.

Si la vidéo ci-dessus ne s’affiche pas, cliquez sur Le Scandale Paradjanov interview de Serge Avédikian