Matthieu Chartraire a été désigné Mister Gay 2015 par les internautes de tetu.com. Il concourrait après avoir été désigné Mister Gay du mois de mai 2014. C’est à ce moment-là que la polémique avait éclaté. Le Troyen de 22 ans avait en effet publié sur son profil Facebook une vidéo d’un jeune homme noir agressant une jeune fille, avec ce commentaire «Voilà pourquoi je voterais FN». Lorsque l’un de ses contacts avait comparé l’agresseur à un «primate», «échappé du zoo», Matthieu Chartraire avait répondu d’un «mdr», commentant plus loin que «même les animaux sont mieux éduqués».

Têtu avait alors publié un communiqué sur les réseaux sociaux pour se désolidariser des propos «choquants» du candidat et réaffirmer sa volonté de lutter contre toutes les discriminations. En revanche, le magazine avait refusé de retirer son «titre» au candidat, au motif qu’il ne s’agit que d’un concours de beauté et qu’«on crierait à la censure et ce serait le meilleur moyen de le victimiser».

Grâce au soutien des réseaux pro-défense des animaux (et notamment celui d’une page riche de 500000 fans), Matthieu Chartraire a remporté le vote du Mister Gay de l’année. Dans une interview au site du magazine, il est revenu sur la polémique, tout en assumant sa sympathie pour le FN:

«C’était une maladresse de ma part. Le mec qui agressait une jeune fille était noir, c’est un hasard. Le mec aurait été blanc, j’aurais dit la même chose. On me traite de raciste, mais lorsque je demande qu’on me cite mot pour mot ce que j’ai tenu comme propos raciste personne n’est capable de le dire. Quelqu’un a dit “pire que des singes” et j’ai dit “mdr”. Il aurait dit “pire que des poules dans une basse cour”, j’aurais dit “mdr” aussi.»

Il assure par ailleurs être en désaccord avec un certain nombre d’idées du FN – dont il n’est pas membre –, y compris sur le mariage pour tous. Mais il critique par ailleurs les gay prides, qu’il ne juge pas représentatives des homos, sans y être jamais allé lui-même.

CHANGEMENT DES RÈGLES DU JEU
En réponse à cette élection controversée, Têtu a décidé de changer les règles du jeu:

Dans un post sur le site, il est précisé que «chaque mois, 5 candidats (et non plus 8), sélectionnés par Têtu, seront soumis aux votes des internautes. Chaque personne qui fera acte de candidature devra remplir un questionnaire plus détaillé qu’auparavant, mentionnant notamment ses motivations et son engagement pour la communauté LGBT, et réaliser une courte vidéo de présentation. De plus, chaque candidat devra signer une charte de déontologie stipulant les règles du concours et les valeurs défendues par Têtu (respect, refus des discriminations, quelles qu’elles soient). Têtu se réservera le droit d’exclure à tout moment des candidats qui auront contrevenu à cet engagement.»

Une soirée devrait être organisée pour désigner le vainqueur final.

Autre nouveauté,  à partir de janvier 2015, «l’élection Mister Gay de Têtu devient la sélection officielle reconnue par le comité Mr Gay World pour la France. Le candidat élu fin 2015 portera ainsi le titre de Mister Gay France et représentera l’hexagone pour l’élection Mr Gay World au printemps 2016.» C’est d’ailleurs Olivier Croft, le Mister Gay France 2014, qui sera chargé d’organiser le concours pour Tetu.com. En attendant toute cette réorganisation, il n’y aura pas de Mister Gay France pour 2015, Têtu étant propriétaire de la marque.