[mise à jour, 19h15] Ajout des motivations du TGI et de l’appel de Closer

Florian Philippot avait demandé 50000 euros de dommages-intérêts au magazine Closer pour avoir dévoilé son homosexualité et publié des photos de lui avec son ami dans les rues de Vienne en Autriche. Dans une décision rendue ce mercredi 24 décembre et communiquée à Yagg par le greffe du tribunal de grande instance de Paris, la justice a ordonné le versement de 20000 euros au titre du préjudice moral du vice-président du Front national.

C’est 5000 euros de plus que ce qu’avait obtenu Julie Gayet lorsque sa liaison avec François Hollande a été révélée par le même magazine. Elle avait elle aussi demandé 50000 euros de dommages-intérêts.

La justice, saisie en référé, a estimé que l’article et les photos diffusés par Closer portent atteinte à la vie privée et au droit à l’image de Florian Philippot. La vie privée de celui-ci «n’était nullement notoire et [il] n’a jamais entendu la révéler publiquement, a estimé la juge. La révélation de l’homosexualité de M. Philippot n’a pas été faite de manière sobre et purement informative», a considéré la magistrate qui pointe une forme de «moquerie» dans l’article du magazine, notamment dans l’évocation de la visite d’un sauna suivie de points de suspension. Elle rejoint en cela l’opinion exprimée par l’avocat de Florian Philippot qui avait, lors de l’audience du lundi 22 décembre, fustigé le ton «moqueur» et la «méchanceté infinie» du magazine people.

Closer devra publier un communiqué indiquant cette décision sur sa prochaine couverture et devra participer à hauteur de 3500 euros aux frais de procédure engagés par Florian Philippot. Celui-ci avait demandé 5000 euros pour ces frais. Il avait par ailleurs requis que la réutilisation des photographies par le magazine soit interdite et que les factures et les contrats entre Closer et le(s) photographe(s) lui soient communiqués. Ces dernières exigences ont été écartées par la justice qui précise que cette décision est provisoire. Selon nos information, le magazine compte faire appel de cette décision.

Photo Capture