LE COMING-OUT DE LA SEMAINE
2014, année riche en coming-out dans le monde du sport, en particulier aux États-Unis, se conclut par une nouvelle sortie du placard, dans la natation cette fois. Tom Luchsinger, 23 ans, l’une des jeunes pousses de l’équipe américaine, a écrit une lettre publiée sur Outsports.com, dont des extraits ont été traduits en français sur 360.ch:

«Du plus loin que je m’en souvienne, j’ai toujours essayé de refouler mes sentiments avec le sport, j’ai essayé de cacher ce que je suis sous mes médailles et mes performances. J’ai tenté de repousser ma sexualité par la prière. J’ai essayé de m’en laver. Rien n’a fonctionné. Après des années de stress, de haine, et de dégoût de moi-même, j’ai fini par accepter qui je suis. Je suis un homme gay, fier, vivant ma vie du mieux que je peux, entouré par des gens qui m’aiment et me soutiennent!»

Tom Luchsinger a remporté le 200 mètres papillon aux championnats américains, en 2013, et avait participé aux championnats du monde à Barcelone en 2014. Il raconte qu’il se sent désormais plus fort: «Je suis la même personne que j’ai toujours été, mais je m’en sors beaucoup mieux!»

Le nageur américain, qui a reçu de nombreux soutiens, partage sa gratitude sur Twitter et envoie des câlins:

LES DÉCLARATIONS DE LA SEMAINE
Le Comité international olympique a beau avoir voté le 8 décembre l’inclusion de l’interdiction des discriminations fondées sur l’orientation sexuelle, Anja Paerson n’est pas convaincue que ce changement soit probant. Le CIO ne s’est pas fait entendre en faveur des droits humains lors des Jeux olympiques de Sotchi 2014, déplore l’ancienne championne suédoise de ski dans un entretien à la chaîne américaine CNN. Pour Anja Paerson, qui a fait son coming-out après la fin de sa carrière en juin 2012 et qui était consultante en Russie, les autorités olympiques ont éludé les questions difficiles:

«Je pense qu’elles ont fait les mauvais choix. Je pense que de nombreux athlètes devaient être déstabilisé.e.s. Je me suis même demandé si je devais y aller ou non. Mais j’ai choisi d’y aller en tant qu’homosexuelle, avec ma famille, ma femme et mon fils. Je ne pensais pas que la Russie devrait décider de la façon dont je vis.»

Anja Pearson estime également que le monde du ski alpin n’a pas assez évoqué ce problème: «C’est difficile pour un athlète de prendre la parole aux Jeux olympiques. Je pense que nous devrions essayer de changer cela».

LE MARIAGE DE LA SEMAINE
Martina Navratilova et sa compagne Julia Lemigova se sont mariées le 15 décembre, à New York. Dans un entretien à la BBC, la championne de tennis explique que la sensation est étrange: «J’ai 58 ans, je viens de me marier pour la première fois, souligne-t-elle. Il était temps. Quand on grandit en tant que femme lesbienne, on n’y pense pas du tout. Et puis il y a une dizaine d’années, je me suis dit, je pense que d’ici 10 ans, le mariage nous sera ouvert. Et nous voilà aujourd’hui.»

LA MALÉDICTION DE LA SEMAINE
Selon un ancien candidat du parti d’extrême droite britannique UKIP, Paul Rimmer, si le FC Liverpool n’est pas au mieux de sa forme en ce moment, c’est parce que le club s’est attiré la colère de Dieu en sponsorisant la marche des Fiertés de la ville. Selon Paul Amann, qui représente les personnes LGBT au sein du Liverpool FC Supporters’ Committee, le club peut être fier de son bilan en matière de lutte contre les discriminations et les inégalités. Le FC Liverpool n’a jamais sponsorisé la Pride mais y a défilé trois années d’affilée. Et de souligner que Manchester City a aussi un club de supporters LGBT très actif, les Canal Street Blues, et que ce n’a pas empêché le club de figurer parmi les premiers du classement.

LA CONFIDENCE DE LA SEMAINE
La légende du catch américain Hulk Hogan évoque, sur The Huffington Post, l’évolution des mentalités dans son sport, beaucoup gay-friendly que l’on pourrait le penser, comme l’illustre le coming-out de Darren Young en 2013.

LA FORCE DE LA SEMAINE
«Quand je suis sur le terrain, je suis très concentré.» Michael Sam revient en vidéo sur son année 2014, ses joies et ses déceptions, et montre une nouvelle fois qu’il en faudra bien plus pour le briser et mettre fin à ses rêves.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪#IAmUnbroken – Michael Sam‬

L’AMBASSADRICE DE LA SEMAINE
Rihanna va prêter son visage à la marque de sport et sera également directrice artistique de la gamme «training pour femme». Sur le site de La Tribune, l’histoire de cette nomination, sur fond de rumeurs de cession: «Pour Puma, l’arrivée de cette chanteuse pourrait relancer les ventes après plusieurs années de vaches maigres. Le groupe français PPR, devenu depuis Kering,  serait désormais tenté de céder sa marque».

Rihanna PUMA

L’ÉLIMINATION DE LA SEMAINE
L’équipe de France de handball est passée à côté de l’Euro 2014 qui ne participera pas aux demi-finales de la compétition. Les Bleues ont soufflé le chaud (victoires contre la Serbie et le Monténegro) et le froid (match nul contre l’Allemagne, défaite contre la Suède). Vendredi, les Bleues disputent, contre la Hongrie, un match pour la cinquième place, en espérant du Tournoi qualificatif pour les Jeux olympiques de Rio 2016. Avant, les championnats du monde 2016.

L’ENTRETIEN DE LA SEMAINE
Elle avait éclaboussé les Jeux paralympiques de sa classe en mars 2014, à Sotchi, en décrochant quatre titres en ski alpin (descente, Super-G, super combiné et slalom géant). Au terme de cette année, Marie Bochet revient, sur lequipe.fr, sur l’émotion des victoires, dix jours qui ont marqué sa vie.

LA DÉMISSION DE LA SEMAINE
Tourmente à la Fédération internationale de football (FIFA). Michael Garcia, auteur du rapport sur l’attribution des Mondiaux 2018 (Russie) et 2022 (Qatar), a démissionné, mercredi 17 décembre, de son poste de président de la chambre d’instruction du comité d’éthique. L’ancien procureur de New York militait pour la publication complète de son rapport rendu le 5 septembre, qui pointait «des problèmes, sérieux et de grande envergure, dans le processus de candidature et de sélection» des deux prochains Mondiaux, a rappelé dans un communiqué. Michael Garcia avait fait appel pour la publication complète. Appel rejeté. «Aucun enquêteur, aucune commission indépendante (…) ne peut changer la culture d’une organisation, a regretté le juriste dans le communiqué. J’ai perdu confiance en l’indépendance de la chambre de jugement». Le président de celle-ci, Hans-Joachim Eckert, avait conclu que l’attribution des compétitions à la Russie et au Qatar n’avait pas lieu d’être remise en cause, malgré des éléments douteux de «portée très limitée» mis en avant dans le rapport de M. Garcia.

«Le résumé de M.Eckert contient de nombreuses erreurs et des mauvaises conclusions», s’est plaint l’Américain. «Pendant les deux premières années après mon recrutement comme président indépendant de la chambre d’enquête de la commission d’éthique de la FIFA, je pensais que (cette dernière instance) faisait de réels progrès. Ces derniers mois, cela a changé», écrit Michael Garcia dans le communiqué. Dans L’Équipe, la réaction de Michel Platini, président de l’UEFA : «Nous voulions de la transparence mais ceci est une nouvelle erreur de la part de la FIFA».

LA DÉCISION DE LA SEMAINE
Laure Boulleau ne sera pas suspendue par la Fédération française de football (FFF). La joueuse du Paris-Saint-Germain et de l’équipe de France de football avait manqué à trois contrôles antidopage en moins de 18 mois, synonyme de suspension. Laure Boulleau avait justifié le no-show daté du 10 juin en expliquant qu’elle se trouvait alors en Guyane avec l’équipe de France pour y disputer un match contre le Brésil. «Malgré mes erreurs administratives, que je ne nie pas, mon intégrité n’est donc pas mise en doute et c’est le plus important pour moi. Je veux d’ailleurs insister sur le fait que je n’ai jamais cherché à échapper de manière volontaire à un contrôle anti-dopage», a-t-elle indiqué à l’AFP.

LE TRANSFERT DE LA SEMAINE
Il y a les chiffres – 1,8 millions d’euros annuels sur trois ans, joueur le mieux payé de l’histoire; 33 ans, son âge quand il arrivera au Racing Métro en décembre 2015 – et il y a le petit bonheur des amateur.e.s de rugby: Dan Carter évoluera, à partir de décembre 2015, dans le Top 14 et en Coupe d’Europe avec le club francilien. L’ouvreur néo-zélandais, détenteur du record de points marqués en équipe nationale (avec les All Blacks, 1457), avait déjà joué dans le championnat de France avec Perpignan lors de la saison 2008-2009, mais l’aventure avait tourné court en raison d’une rupture partielle du tendon d’achille. Au Racing, il évoluera au poste de demi-d’ouverture mais aussi de centre comme il a été habitué à le faire tout au long de sa carrière. En signant en France, le joueur «tire aussi un trait sur les All Blacks», explique rugbyrama.

LA VIDÉO DE LA SEMAINE
L’homme sacré meilleur joueur du monde en 2005 et 2012 explique son choix dans un discours assez convenu – Paris, l’équipe, les entraîneurs, le maillot – mais son joyeux Noël en français est charmant…

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Dan Carter au Racing Metro 92

LES PHOTOS DE LA SEMAINE
La footballeuse Nadine Kessler, championne d’Europe avec l’Allemagne, la joueuse de tennis Maria Sharapova, victorieuse de son cinquième titre du grand chelem à Roland Garros, la skieuse Tina Maze, championne olympique de descente et de slalom géant à Sotchi, les sportives qui ont marqué 2014 sont sur L’Equipe Sport et Style.

Photo via Instagram

La chronique Terrains de Jeux sera de retour le 9 janvier. Bonnes fêtes à tou.te.s!