Costume noir, chemise blanche, cravate et cheveux courts ramenés en arrière: Shiloh Jolie-Pitt, 8 ans, a fait partie des personnalités les plus remarquées sur le tapis rouge ce lundi 15 décembre pour l’avant-première à Los Angeles du film Invincible, réalisé par Angelina Jolie. Absente de l’événement pour cause de varicelle, celle-ci a demandé à son époux Brad Pitt et à trois de ses enfants de la représenter.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Brad Pitt with family

Us Magazine a vu là le portrait d’une famille parfaite avec un père attentionné en se demandant de qui Shiloh tient le plus entre sa mère et son père. Voici a de son côté tranché en voyant chez l’enfant «la beauté et les lèvres pulpeuses de sa maman et le charme et les beaux yeux de son papa». La rédaction de SheWired applaudit quant à elle Brad Pitt et Angelina Jolie car les deux parents laissent Shiloh s’habiller à sa guise. Le Parisien s’étonne toutefois que «celle qui crève l’écran sur les photos, n’est pas un petit garçon comme son costume, sa cravate et ses cheveux courts pourraient le laisser penser» avant de relever que cela fait plusieurs années que Shiloh «est habillée en garçon depuis plusieurs années». Au point que Public s’exclame: «Elle ne veut toujours pas s’habiller en fille!»

En suivant ses désirs, Shiloh déconstruit quelques stéréotypes et rend visible l’idée que l’on doit pouvoir s’habiller comme on le souhaite, peu importe son genre. Comme le conclut Public, «devant les photographes, [Shiloh] avait l’air épanouie». Et n’en déplaise à certain.e.s, pour quelle raison les costumes et les cravates devraient-ils être réservés aux garçons?