Quelques minutes après avoir confirmé à un internaute qu’il y a bien des étudiant.e.s juif/ve.s à Poudlard, comme Anthony Goldstein de la maison Serdaigle, J.K. Rowling, l’auteure de la saga Harry Potter, a donné quelques précisions sur le caractère LGBT-friendly de l’école de magie.

«Pensez-vous qu’il y aurait beaucoup d’étudiant.e.s LGBT à Poudlard à notre époque?, a demandé une internaute. J’aime penser que ces étudiant.e.s auraient formé un club LGBT. Il me paraît crédible de penser qu’il y a une large variété de personnes à Poudlard et que c’est un endroit où les personnes LGBT peuvent se sentir en sécurité.»

«Mais bien entendu», lui a alors répondu J.K. Rowling en ajoutant à ces quelques mots une illustration indiquant: «Si Harry Potter nous a appris quelque chose, c’est que personne ne devrait vivre dans un placard».

L’écrivaine avait déjà indiqué que feu le directeur de l’école, Albus Dumbledore, était ouvertement homosexuel. Et selon une étude, la lecture de cette saga rend plus LGBT-friendly.

Photo Capture