Depuis 2010, cinq couples sont venu.e.s se marier symboliquement au temple bouddhiste zen Shunkō-in, à Kyoto, devant le révérend Takafumi Kawakami: «Je ne suis pas spécialisé dans les mariages de couples de même sexe, affirme-t-il au Huffington Post, j’accepte simplement tous les couples qui veulent une cérémonie ici quelles que soient leur confession religieuse et leur orientation sexuelle.»

MOINS DE LA MOITIE DES JAPONAIS.E.S EN FAVEUR DU MARIAGE POUR TOUS
Selon la Constitution japonaise, le mariage entre deux hommes ou deux femmes n’est pas autorisé: «Le mariage est fondé essentiellement sur le consentement mutuel des deux sexes et doit être maintenu à travers une coopération mutuelle avec pour base l’égalité des droits entre mari et femme.» L’idée d’ouvrir le mariage aux couples de même sexe fait lentement son chemin dans la société japonaise. Selon un sondage réalisé en mars 2014, 42,3% de la population est favorable à l’égalité des droits, contre seulement 24% en 2013. D’autre part, si l’homosexualité n’est pas réprimée d’après la législation du pays, il n’existe en contrepartie aucune loi protégeant les personnes LGBT contre les discriminations.

DES LGBT À L’ÉTRANGER… MAIS PAS JAPON
Pour le révérend Takafumi Kawakami, célébrer ces mariages peut être un moyen de sensibiliser la société à l’égalité des droits, car pour le moment, ce sujet n’est clairement pas au cœur des préoccupations: «En fait, la plupart des Japonais.e.s ne savent rien des questions LGBT au Japon. Ils/elles pensent qu’il n’y a des LGBT que dans les pays étrangers. Mais pas au Japon. Seulement récemment, les médias ont commencé à en parler. Mais souvent ils n’en parlent que dans le contexte de l’économie, comme le tourisme LGBT. Peu traitent les questions LGBT comme des questions de droits humains. Alors je pense qu’il est très important de faire réfléchir sur le fait que les droits des LGBT sont un sujet très important à améliorer dans le pays. J’ai pensé que célébrer des mariages de couples de même sexe pourrait donner de la visibilité à tout le monde au Japon.»

SE MARIER… À DISNEY
Outre dans ce temple de Kyoto, il est possible de se marier dans un autre lieu au Japon quand on est un couple de même sexe: le Disney Resort permet de s’unir, là encore de façon symbolique, depuis qu’une militante lesbienne a réussi en mai 2012 à convaincre la direction du parc de s’aligner sur la politique des parcs américains.

Photo Capture