Muriel Robin n’a pas toujours assumé d’aimer les femmes. Il y a «très longtemps», elle a d’ailleurs été insultée dans la rue, a-t-elle indiqué hier, lundi 15 décembre, dans l’émission C à vous. «Espèce de…», lui a-t-on jeté. «Je ne dirais même pas le mot, mais à l’époque, je le vivais moins bien et c’est la chose qui m’a fait le plus de mal», a-t-elle commenté.

Depuis, elle se sent mieux. Il y a quelques années, elle n’aurait pas accepté d’incarner une lesbienne au cinéma comme elle l’a fait dans On ne choisit pas sa famille. Avec ce film, elle confiait à Yagg avoir «dépassé le «stade de la peur».

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur On ne choisit pas sa famille: l’interview de Muriel Robin

Ouvertement en couple avec la comédienne Anne Le Nen, elle estime n’avoir jamais fait son coming-out: «Pour moi, ma vie est normale, explique-t-elle. Je n’ai pas à rendre compte de ma vie privée. Je peux aller avec des hommes, avec des femmes. Il se trouve que je suis plus heureuse avec une femme, je le dis.» Elle souhaite toutefois échapper aux magazines people car les mentalités perçoivent toujours les couples de même sexe différemment des couples formés d’une femme et d’un homme. «Dans l’hétérosexualité, on voit un couple et de l’amour, avance-t-elle. Dans l’homosexualité, on voit de la sexualité. C’est pour ça qu’il y a une forme de vulgarité.»

Dans son entourage et sa famille, «ça ne posait pas de problème tout ça, avec un homme ou une femme, c’est pas un scoop, quoi, c’est la vie». Mais après avoir vu le documentaire consacré à l’homophobie sur France 2, elle s’interroge sur la façon dont elle pourrait utiliser sa popularité pour faire changer les choses. Elle laisse ouverte l’idée qu’elle pourrait peut-être un jour manifester, sans pour autant accepter l’étiquette de «militante». Elle veut en tout cas parler avec les opposant.e.s à l’égalité des droits. Et peut-être écrire un livre à ce sujet. Compte tenu de sa notoriété, des lignes pourraient bouger.

Cliquez sur l’image ci-dessus pour voir l’émission. L’orientation sexuelle de Muriel Robin est évoquée à partir de la 51e minute.

Muriel Robin