Martina Navratilova et sa compagne Julia Lemigova se sont mariées hier, lundi 15 décembre, à New York.

Dans un entretien accordé à la BBC juste après la cérémonie, la championne de tennis explique que la sensation est étrange: «J’ai 58 ans, je viens de me marier pour la première fois, souligne-t-elle. Il était temps. Quand on grandit en tant que femme lesbienne, on n’y pense pas du tout. Et puis il y a une dizaine d’années, je me suis dit, je pense que d’ici 10 ans, le mariage nous sera ouvert. Et nous voilà aujourd’hui.»

En 1981, Martina Navratilova a été la première athlète de premier plan à révéler sa bisexualité. En septembre dernier, 33 ans plus tard, elle a fait sa demande en mariage de façon très publique en marge d’une interview télévisée pendant l’US Open (lire Vidéo: Martina Navratilova a demandé Julia Lemigova en mariage).

«J’étais très émue, très surprise, commente Julia Lemigova pour la BBC, mais je n’en aurais pas attendu moins de Martina. Et en faisant la demande, en nous mariant de façon si publique, je pense – j’espère – que nous montrerons à de familles comme la nôtre qu’elles aussi pourront se marier légalement un jour.» Julia Lemigova est mère de deux enfants, Victoria et Emma. En couple depuis 2006, les deux femmes et leurs enfants vivent désormais à Paris.

La BBC a profité de l’occasion pour interroger Martina Navratilova sur le peu de coming-out dans le tennis. «Je suis surprise qu’il n’y ait pas eu plus de coming-out, surtout qu’il n’y en ait aucun chez les hommes. Ils sont tellement au fond du placard que je ne sais même pas qui ils sont! (…) La peur est toujours là. Mais c’est drôle, le sport a été à l’avant-garde sur tant de questions de droits civils, mais pas très fort sur les questions des droits LGBT.»

Cliquer sur l’image ci-dessous pour regarder l’interview de la BBC:

Martina Navratilova Julia Lemigova BBC

Photo Capture