Julien Massillon
: Time for the happinness, Aube L
Le clip a quelques lacunes, mais la musique me rappelle un peu Antony & The Johnsons et de toute façon, ça fait du bien de se rappeler que le bonheur n’a rien de facile.

 


Xavier Héraud
: Dancing on my own, Robyn
J’étais passé à côté de cette chanson, sortie en 2010. Grâce à un épisode mémorable de RuPaul’s Drag Race, l’oubli est réparé. On n’avait pas fait une chanson dance aussi mélancolique depuis Miss you d’Everything But the Girl.

 


Judith Silberfeld
: I Was Made For Loving You, Kiss
Private joke que seul.e.s mon épouse et mon chat comprendront. Encore que, le chat, je ne suis pas sûre.

 


Bénédicte Mathieu
: Le Jazz Hot, Julie Andrews
L’une des chansons titre de Victor Victoria, de Blake Edwards. Je ne m’en lasse pas.

 


Fatima Rouina
: Maria, Orange Blossom
C’était vendredi dernier dans l’émission Ce soir (ou Jamais!): un live très très très endiablé offert par le groupe Orange Blossom. De la chaleur relevée, orangée, électrifiée… ça donne un mélange arabo-électro, quoi de mieux pour réchauffer les corps!

 


Maëlle Le Corre
: Storm, Panthère
Nili Hadida, la voix de Lilly Wood and The Prick, tente une échappée en solitaire… ou plutôt en Panthère, avec ce titre terriblement sensuel, mystérieux et entêtant.

 


Jordan Venant
: Course Poursuite, Waek
Il est drôle et assez appréciable d’entendre une musique de petits compositeurs indépendants de musique électronique dans une publicité pour une grande marque automobile française. Je ne pouvais que partager ce nouveau succès.

 


Christophe Martet
: Le Temps d’aimer, Danièle Darrieux
La plus grande actrice française est aussi une chanteuse d’exception. Vous en doutez? Écoutez!