Escortés par la police, nus ou vêtus d’un caleçon, la tête baissée pour ne pas être reconnus, plusieurs hommes aux mains entravées sont sortis d’un sauna du Caire sous les lumières projetées par les caméras d’une chaîne de télévision ce dimanche 7 décembre. La journaliste Mona Iraqi souhaitait exposer aux yeux des téléspectateurs/trices «les causes de la propagation du VIH». En collaboration avec la police, elle a procédé à une descente dans un sauna exclusivement masculin de la capitale égyptienne. Sur sa page Facebook, elle a publié quelques photos de l’arrestation.

Sauna du Caire

Sauna du Caire

Sauna du Caire

Sauna du Caire

Les images ont été retirées depuis, mais Mona Iraqi s’est par ailleurs félicitée de cette intervention qui a exposé aux yeux de tou.te.s ce qu’elle qualifie de «plus grand nid de perversion». L’émission devait être diffusée le 1er décembre à l’occasion de la Journée mondiale contre le sida mais les mandats d’arrestation sont arrivés trop tard et la chaîne de télévision a préféré attendre que ceux-ci soient délivrés pour pouvoir tourner son reportage. Celui-ci a été diffusé ce lundi 8 décembre à la télévision:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Arrestation d’un groupe d’hommes dans un sauna du Caire

«Notre émission aujourd’hui a pour objectif de vous informer sur ce que l’on vous cache au sujet du sida en Égypte, explique Mona Iraqi selon une traduction partielle fournie par BuzzFeed. Notre société est pleine de désastres et si nous continuons à les dissimuler sans y faire face, franchement, nous serons tous détruits.»

«Les cinq premiers cas de malades atteints du sida dans le monde étaient des hommes qui avaient des relations avec d’autres hommes, poursuit-elle. Notre enquête nous a permis de découvrir un secret caché. Nous avons trouvé un endroit où des gays ont des relations sexuelles… dans un sauna.»

UN RÉGIME DE PLUS EN PLUS RÉPRESSIF
Suivent des images en caméra cachée où l’on voit des hommes s’habiller et se déshabiller dans un vestiaire. Aucune relation sexuelle n’est montrée dans l’émission, mais la musique qui accompagne les images et le commentaire de la journaliste suffisent à susciter la défiance et l’angoisse. Mona Iraqi précise qu’on lui a refusé d’entrer dans le sauna car elle est une femme, mais qu’un confrère masculin a pu pénétrer à l’intérieur. Lui parle d’une «orgie complète».

Pour l’heure, les hommes arrêtés, dont le nombre varie entre 26 et plus d’une trentaine suivant les sources, n’ont pas encore été formellement accusés d’un délit particulier. Ils pourraient toutefois encourir de lourdes sanctions compte tenu de l’homophobie des institutions égyptiennes. Début novembre, huit hommes ont été condamnés à trois ans de prison pour être apparus sur une vidéo où deux hommes se marient symboliquement. Depuis octobre 2013, plus de 80 personnes ont été arrêtées pour homosexualité. L’arrivée au pouvoir du maréchal Abdel Fattah al-Sissi en juin dernier a été accompagnée d’une plus forte répression de la part du régime pour ne pas prêter le flanc aux accusations de laxisme portées par les Frères musulmans.

Photos via Facebook