Il y a celles et ceux qui détestent Noël et celles et ceux qui adorent. Mais que l’on soit dans un camp ou dans l’autre, trouver LE bon cadeau pour LA bonne personne est parfois un casse-tête. La Yagg Team a jeté un œil sur ses découvertes de l’année pour vous aider à défricher le terrain si, comme le chat de la photo ci-dessus, vous êtes un peu perplexe devant la tâche à accomplir.

LIVRES
Dis-le aux abeilles, Fiona Shaw, Editions Dans l’Engrenage, 264 p., 18€.
Un roman comme une aquarelle, une peinture appliquée sans être appuyée, délicate, légère à l’œil et chargée d’émotion. Et pour une lecture augmentée, pensez à flasher le code présent en page 4. Lire notre critique en intégralité.

Toutes les femmes ne viennent pas de Vénus – L’égalité aujourd’hui, Charlotte Lazimi, Michalon, 288 p., 18€.
Avec Toutes les femmes ne viennent pas de Vénus, offrez-vous un.e futur.e allié.e et faites progresser la société. Lire notre critique en intégralité.

Guide des métiers pour les petites filles qui ne veulent pas finir princesses, Catherine Dufour, Editions Fayard, 300 p., 15€.
Une cinquantaine de métiers, accompagnés de portraits de femmes d’hier et d’aujourd’hui (Virginie Despentes, Louise Bourgeois, DJ Sextoy, Irene Zeilinger, Angela Davis, Jane Campion et beaucoup d’autres) présentés avec une pointe d’humour et d’enthousiasme qui donnent envie de repousser les limites encore existantes. Lire notre critique en intégralité.

Léonard et Salaï – Tome 1: Il Salaïno, Benjamin Lacombe, Paul Echegoyen, Editions Soleil, 96 p., 17,95€.
Dans ce premier tome, on suit la vie du peintre et inventeur depuis sa rencontre avec Salaï, qui déboule dans son atelier à 15 ans, jusqu’à la conception de son chef d’œuvre, La Joconde, en passant par ses déboires professionnels ou les relations tumultueuses avec ses confrères, tel Michel-Ange, qui lui voue une haine tenace. Lire notre critique en intégralité.

Dans mes veines, tome 2,
 Damien Marie et Sébastien Goethals, Grand Angle, 48 p., 13,90€.
Une plongée âpre et violente dans l’envers du décor des défilés. Lire notre critique en intégralité.

Tant que je serai en vie, Olivier Charneux, Grasset, 160 p., 16 €.
Un roman lumineux sur une période sombre de l’histoire des gays. La culture comme rempart, la culture comme moyen de survie. Prix du roman gay 2014. Lire notre critique en intégralité.

Émilie Jouvet – The Book, Émilie Jouvet, Womart, 170 pages, 39,90€.
Quinze ans de travail de la photographe dans un beau livre à la fois intime et politique. Lire notre interview de la photographe.

Un garçon au poil, Jeromeuh, JUNGLE, 104 p., 13,95 €.
De la simplicité, un humour vif et beaucoup d’amour, voilà le cocktail frais et acidulé, concocté par Jeromeuh dans une nouvelle auto-fiction dessinée pleine de tendresse. Lire notre critique en intégralité.

Je ne suis pas un produit fini, Galou & Blan, éditions Blandine Lacour, 96 p., 8,50€.
Furieusement drôle, salutaire (pour quiconque sait ce que ça fait de se faire larguer, autrement dit à peu près tout le monde) et bien ficelé. Lire notre critique en intégralité.

Orange Is the New Black Presents: The Cookbook, Abrams, 224 p., 20€ environ.
Les détenues de Litchfield vous manquent? Réconfortez-vous en goûtant le poulet Kiev de Red ou le gâteau coco de Miss Claudette, ou l’une des plus de 60 autres recettes compilées par Jenji Kohan et son équipe. En anglais.

DVD
The Celluloid Closet de Rob Epstein et Jeffrey Friedman / Vito de Jeffrey Schwarz (Outplay).
Un documentaire essentiel sur l’homosexualité dans les films hollywoodiens, tiré d’un livre de Vito Russo, qui fait lui aussi l’objet d’un documentaire. Les deux films peuvent être achetés séparément ou en coffret. Lire notre critique en intégralité.

Au premier regard, de Daniel Riberiro (Outplay).
Lauréat du Teddy Award du meilleur film à Berlin cette année, le très touchant Au premier regard est un film singulier dont la mise en scène vise à faire ressentir plutôt qu’à montrer, autour du premier amour d’un jeune gay aveugle. Lire notre interview du réalisateur.

When Night Is Falling et Le Chant des Sirènes de Patricia Rozema (Outplay).
Outplay ressort deux classiques lesbiens de la réalisatrice Patricia Rozema, dont l’un – Le Chant des Sirènes – est pour la première fois disponible en DVD en France.

MUSIQUE
Chaleur humaine, Christine and the Queens (Because Music).
Le premier album de la Nantaise est l’un des plus grands coups de cœur musicaux de la Yagg Team cette année. On aime cette électro-pop queer délicate et raffinée. Voir notre interview.

Nice Girls Don’t Stay for Breakfast, compilation.
Chris Garneau, Julie London, Bobbie Gentry ou Nils Frahm sont notamment à retrouver sur cette sélection réalisée par Guillaume Sorge pour l’hôtel Bourg Tibourg. En exclusivité à l’hôtel et chez Colette.

Diskönoir, Etienne Daho (Polydor)
A chaque tournée de Daho correspond son album live.  Surfant sur le succès de son dernier l’album, les Chansons de l’innocence retrouvée, le Rennais a fait une belle tournée. Ce disque en est un beau témoignage.

CALENDRIERS
Embarras du choix cette année côté calendriers avec:
les pompiers australiens,
Robin et ses modèles anonymes,
Tom Daley,
des acteurs pornos britanniques,
les rameurs de Warwick,
Ben Cohen,
les hockeyeurs de l’université de Nottingham,
les footballeurs des Yorkshire Terriers,
les Gaillards parisiens.
Tous soutiennent de bonnes causes alors pourquoi se priver?

TEXTILE
Tom of Finland by Finlayson.
Draps de bain ou parure de lit, l’entreprise textile finlandaise Finlayson a pris des risques – assumés et réfléchis – pour nous permettre de partager notre intimité avec Tom of Finland et ses gars musclés. On dit merci et on (se) fait plaisir.

La casquette Tomboy d’Ellen Page, par Wildfang.
C’est LA marque que portent les people qui affolent notre gaydar, à raison ou à tort. La casquette portée par Ellen Page est l’un des hits emblématiques de cette marque créée par deux copines à Portland, dans l’Oregon.

T-shirts Yagg.
Que vous soyez fan d’Ellen Page, de Christiane Taubira, de Conchita Wurst ou de Tim Cook, sans oublier Nawak et ses dessins ou tout simplement Yagg, que Shane vous manque ou que vous aussi vous ayez embrassé une fille (il n’y a pas qu’à Katy Perry que ça arrive), il y a sûrement un t-shirt pour vous dans la boutique de Yagg.

Photo Jean-Simon Asselin