À 12 ans, Ronin Shimizu s’est donné la mort mercredi 3 décembre, rapporte le Sacramento Bee. D’après sa famille et ses proches, c’est le harcèlement homophobe dont il a été la victime pendant plusieurs mois qui l’a poussé à se suicider. L’an dernier, Ronin était le seul garçon à faire partie de l’équipe de cheerleaders de son école à Folsom en Californie. D’après plusieurs de ses camarades, c’est à partir de ce moment-là que plusieurs autres élèves l’ont insulté avec des injures homophobes.

Malgré les plaintes de ses parents auprès de l’établissement scolaire, la situation a empiré et Ronin a alors dû quitter cette école et a poursuivi sa scolarité à domicile. Son ancienne école assure avoir suivi le protocole et avoir eu les réactions appropriées pour chacun des actes qu’on lui a signalés. Les responsables de l’établissement soulignent que la police n’a pour l’instant établi aucun lien de causalité entre la mort du jeune garçon et le harcèlement dont il fut la victime.

Photo via Facebook