LE COMING-OUT DE LA SEMAINE (1)
Brossé par Outsports, repris dans les grandes lignes en français sur le site canadien RDS, long et passionnant portrait d’Eric Radford (à droite sur la photo), patineur artistique canadien, médaillé d’argent aux Jeux olympiques de Sotchi 2014 dans l’épreuve de couple avec Meagan Duhamel. Coming-out officiel d’un homme qui était déjà bien sorti du placard auprès des sien.ne.s, de ses collègues ou sur les réseaux sociaux. Il avait, par exemple, répondu au Ice Bucket Challenge avec celui qui partage sa vie depuis quatre ans, Normand Piché, père d’une fille de 14 ans. «Je suis fier de l’ensemble, du fait que nous sommes tout simplement une famille homo, explique-t-il. Nous fonctionnons bien ensemble, nous nous entendons tellement bien. Nous sommes devenus une famille.»

LE COMING-OUT DE LA SEMAINE (2)
Toujours au Canada et toujours sur Outsports, Rosie Cossar (à gauche sur la photo), membre (aujourd’hui retraitée) de l’équipe canadienne de gymnastique rythmique qui s’est classée 11e lors des Jeux olympiques de Londres en 2012, est sortie du placard lundi dernier, le 1er décembre: «À quoi bon représenter son pays si on ne peut même pas se représenter soi-même de façon authentique? Je me sentais coupable de ne pas me présenter telle que je suis vraiment. J’avais l’impression de me faire du mal à moi-même en cachant qui je suis.»

LE COMING-OUT DE LA SEMAINE (3)
Dans le sport américain, du côté des arbitres, cette fois. Dale Scott, qui officie dans le championnat de baseball depuis 29 saisons, fait son coming-out dans le magazine spécialisé Referee Magazine: il pose avec son partenaire depuis 28 ans, Michael Rausch. Il devient ainsi le premier arbitre masculin des quatre sports professionnels nord-américain (baseball, football américain, basket ball, hockey-sur-glace) à être out.

L’INITIATIVE DE LA SEMAINE
Dans le sport canadien, des mesures pour mieux accueillir les athlètes LGBTQ vont être mises en œuvre grâce à une collaboration entre le Comité olympique canadien (COC), l’organisation You Can Play Project qui lutte contre l’homophobie dans le sport et le fonds Egale Canada pour les droits de la personne. Les jeunes bénéficiant du programme scolaire olympique recevront un «matériel pédagogique novateur portant sur les enjeux LGBTQ», annoncé le COC, mardi 2 décembre dans un communiqué. Des athlètes de haut niveau se rendront dans les écoles du pays «pour faire la promotion de la santé psychologique, d’une bonne estime de soi et de l’égalité dans le sport». À terme, le COC espère toucher un million d’élèves grâce à cette campagne intitulée #UneÉquipe.

L’HISTOIRE DE LA SEMAINE
Dans un entretien à Outsports, le gymnaste canadien Kris Burley raconte sa vie d’athlète dans le placard. Il raconte l’isolement, la solitude. Aujourd’hui âgé de 40 ans, 15 ans après avoir raccroché, il fait partie des athlètes impliqué.e.s dans l’initiative du Comité olympique canadien, de You Can Play et de Egale Canada.

LE TÉMOIGNAGE DE LA SEMAINE
Celui de Nigel Owens, arbitre de rugby ouvertement gay, après la condamnation de deux supporters anglais pour propos homophobes à son encontre, lors de la rencontre Angleterre-Nouvelle-Zélande, en novembre. Les deux hommes ont écopé d’une interdiction d’assister aux matches du XV de la Rose pendant deux ans et devront verser 1000 livres (1265 euros) à une association choisie par Nigel Owens.

«Ce n’est pas moi qu’ils blessent, c’est le gamin qui est assis devant eux et qui s’interroge peut-être sur son orientation sexuelle, explique Nigel Owens dans un entretien à la BBC. La chose la plus difficile à vivre dans ma vie a été d’accepter mon homosexualité. Si des gens assis à côté de ces supporters sont en train de vivre que ce que j’ai vécu, ces gens sont mis en danger».

C’est une lettre indignée au quotidien The Guardian d’un supporter assis, justement, à côté de ces individus qui a permis à l’enquête d’aboutir. «Fan de rugby depuis toujours, hétérosexuel et sexagénaire, j’avais du mal à croire qu’un groupe d’hommes de la moitié de mon âge assistant à un match de rugby au XXIe siècle puissent être capables de hurler d’horribles propos racistes, homophobes à un arbitre ouvertement gay. Mon fils de 30 ans était lui aussi aussi indigné. À côté de lui, un petit garçon a entendu ce vitriol. En le voyant, j’ai ressenti de la honte».

LA HONTE DE LA SEMAINE
À propos de honte. Dans le Minnesota, la Ligue de protection de l’enfance poursuit sa campagne contre les jeunes athlètes trans’. Quelques semaines après une première publication dans le Star Tribune, le plus important quotidien de l’État, une nouvelle page de pub a été achetée qui vise à faire peur aux parents d’élèves: «Ses rêves de bourse universitaire désormais brisés, votre fille de 14 ans vient de perdre sa place dans l’équipe féminine au profit d’un garçon… Et maintenant, elle va devoir prendre sa douche avec lui.»

LE TWEET DE LA SEMAINE
Comme le temps passe vite, un tweet Tom Daley, un an tout juste après son coming-out.

Tweet Tom Daley

LA NAGE DE LA SEMAINE
Le plongeur britannique s’est essayé à la natation synchronisée:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Tips & Tricks E1: Tom Daley Dives Into Synchronised Swimming

LA VIDÉO DE LA SEMAINE
Dans un message de l’Organisation internationale du travail, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, le 1er décembre, Greg Louganis insiste sur l’importance du dépistage précoce du VIH. Le quadruple champion olympique de plongeon (1984, 1988) vit depuis 26 ans avec le VIH. Il rêve, lui aussi, de «zéro discrimination, zéro nouvelle infection et, zéro morts liées au VIH».

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Olympic Gold Medallist Greg Louganis marks World AIDS Day 2014

LE DOCUMENTAIRE DE LA SEMAINE
La chronique Terrains de jeux vous l’avait annoncé, voici donc en «réécoute» le documentaire sur les Dégommeuses, réalisé par Emily Vallat et Assia Khalid, diffusé, mardi 2 décembre, dans l’émission Sur les docks, sur France Culture.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Les Dégommeuses, footballeuses militantes

LE BUT DE LA SEMAINE
Qui pour succéder à Zlatan Ibrahimovic, vainqueur du Prix Puskas du plus beau but de l’année? James Rodriguez pour son petit bijou amortie de la poitrine/reprise de volée contre l’Uruguay lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil? Le Néerlandais Robben Von Persie pour sa merveille de lob contre l’Espagne lors du Mondial. Ou Stephanie Roche pour ce sublime contrôle pied gauche/pied droit/reprise de volée lors du championnat irlandais de première division entre son club d’alors, Peamount United, et les Wexford Youths, en octobre 2013?

La joueuse qui évolue aujourd’hui dans le championnat de France de première division, à l’ASPTT Albi, doit sa nomination à son talent rendu visible grâce à cette vidéo postée par son entraîneur, vue plus de 3 millions de fois et parvenue à l’attention de la Fédération internationale de football. Les internautes ont choisi parmi dix «cacahuètes». Ils ont jusqau’au 12 janvier, jour où le Prix Puskas sera décerné, avec le ballon d’or qui se joue entre Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et le gardien de but de l’équipe d’Allemagne, Manuel Neuer.

http://youtu.be/c0L0WIK2Ync

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur GREAT GOAL!! GOAL OF THE SEASON

Les trois buts sélectionnés:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur FINALIST: James Rodriguez Goal: FIFA Puskas Award 2014 Nominee

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur FINALIST: Robin van Persie Goal: FIFA Puskas Award 2014 Nominee

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur FINALIST: Stephanie Roche Goal: FIFA Puskas Award 2014 Nominee (UPDATED)

LA CHANSON DE LA SEMAINE
Partagée par Florence Masnada, skieuse et championne, cette vidéo de Laurenne Ross, skieuse de l’équipe américaine qui pousse fort bien la chansonnette. Les Américaines sont très friandes de joies, de chants, de vidéos qu’elles aiment beaucoup partager sur les réseaux sociaux, à l’instar de leur aînée, Julia Mancuso.

LA BÉBÊTE DE LA SEMAINE
Elle avait adopté ce chien qui, comme elle, avait une patte cassée l’hiver 2013. Lindsey Vonn repart sur le cirque blanc où elle est très attendue à Lake Louise, la piste où elle a gagné 14 de ses 59 victoires en Coupe du monde: «Le seul qui n’est pas content pour moi, de mon retour à Lake Louise», c’est Leo, écrit-elle sur Twitter. Il va lui manquer. Après une grave blessure au genou droit en 2013, opéré deux fois, Lindsey Vonn revient donc sur sa piste de prédilection, deux descentes, vendredi et samedi, un super-G, dimanche.

LE RETOUR DE LA SEMAINE
Marion Rolland, elle aussi, revient sur le cirque blanc. Quatorze mois après une rupture des ligaments croisés du genou droit, la Française, championne du monde de descente 2013 ne boude pas son plaisir de l’hiver avec cette très belle carte postale de Lake Louise partagée sur Twitter:

En Amérique du Sud où elle est remontée sur des skis, raconte ce portrait sur Eurosport.fr, Rolland «a dû se refaire une base de confiance et à se réhabituer à la vitesse. “Cela fait un an et demi que je n’ai pas pris de départ de course. Les portes qui arrivent, les virages à attaquer, tout ça s’oublie et c’est ça que j’ai dû remettre en place”.»

L’ADIEU DE LA SEMAINE
Le Québec pleure Jean Béliveau, mort mardi 2 décembre, à 83 ans. Figure emblématique et très populaire de la rondelle, au Canada, le hockeyeur a gagné 10 Coupes Stanley, le trophée du championnat nord-américain (NHL), dans les années 1950, 1960 et 1970 avec son équipe des Canadiens de Montreal.

Photos COC

Retrouvez Bénédicte Mathieu dans Le Club Europe 1 Sport sur Europe 1 dimanche 7 décembre, à partir de 20 heures.

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter.