Huit jours non stop, 80 séances, le Festival Chéries-Chéris s’achève avec la projection du Pasolini d’Abel Ferrara en avant-première. Lors de cette cérémonie de clôture ont été annoncés les lauréats des différentes compétitions.

LONGS-MÉTRAGES DE FICTION
Dans la catégorie longs-métrages de fiction, c’est The Smell of Us de Larry Clark (France, 2014), qui a reçu le Grand Prix Chéries-Chéris. Ce film, première réalisation de Larry Clark en France, suit le parcours de jeunes skaters non loin du Palais de Tokyo. La sortie du film est prévue le 14 janvier en France.

DAY 14 the smell of us

«The Smell Of Us» © Sébastien Bossi

 

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur The Smell of Us (Larry Clark) : Bande Annonce VF

Le Prix du Jury revient à Je suis à toi de David Lambert (Belgique-Canada, 2014), dont voici la bande annonce lors de sa sortie en Belgique (la sortie en France n’est pas encore programmée).

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Je suis à toi.

Le Prix d’interprétation récompense Migs Cuaderno pour son rôle dans le film Quick Change de Eduardo Roy Jr. (Philippines, 2014).

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Quick Change d’Eduardo Roy Jr: teaser

 

DOCUMENTAIRES

Dans la catégorie Documentaires, Rien n’oblige à répéter l’histoire de Stéphane Gérard (France, 2014) a reçu le Grand Prix Chéries-Chéris et Le Projet Sextoy + Sextoy Stories de Anastasia Mordin et Lidia Terki (France, 2014) repart avec le Prix du Jury.

La bande-annonce de Rien n’oblige à répéter l’histoire

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur History doesn’t have to repeat itself | Rien n’oblige à répéter l’histoire

Extrait du Projet Sextoy

 

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur TEASER PROJET SEXTOY from Anastasia Mordin on Vimeo.

 

COURTS-MÉTRAGES
Dans la catégorie Courts-métrages, le Grand Prix Chéries-Chéris récompense Le Retour de Yohann Kouam (France, 2014).

Bande-annonce du Retour

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Le Retour bande annonce

Le Prix du Jury revient à Juillet électrique de Rémi Bigot (France, 2014).

juillet-electrique-remi-bigot-001