Au début ça a l’air drôle. Normal, Sophia Aram est humoriste, et elle n’est jamais aussi bonne que lorsqu’elle parle des vrais sujets qui fâchent, la politique ou la religion. Ce matin, le sujet incontournable était évidemment l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de l’UMP. Brice Hortefeux, fidèle de l’ancien président de la République, était donc l’invité de France Inter. En fin d’émission, Sophia Aram s’est glissée dans la peau d’une militante UMP pour se réjouir du résultat du vote du parti. On est bien sûr dans la caricature assumée, mais le fond n’est pourtant pas très loin de ce que l’on a réellement pu entendre ces derniers temps: Ludovine de la Malbèse se fournit en goodies siglés «Nicolas reviens!» chez Marie-Caroline Ferry, met les huées contre Alain Juppé lors du meeting de Bordeaux sur le compte de la joie d’avoir enfin obtenu de Nicolas Sarkozy qu’il promette l’abrogation du «mariage pédé» et dit des choses comme «on n’en peut plus de s’excuser d’être Français, d’avoir des racines chrétiennes et de défendre la famille». Trois minutes plus tard, on se dit que Sophia Aram est drôle, mais ce qu’elle dit peut-être pas, finalement.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Le Billet de Sophia Aram : « Nicolas II, le retour »

Retrouvez nos derniers articles sur Sophia Aram.