Monde | 26.11.2014 - 11 h 54 | 0 COMMENTAIRES
  • Intergroupe pour les droits LGBT au Parlement européen
  • pape François
  • ulrike lunacek

Le cadeau de l’eurodéputée lesbienne Ulrike Lunacek au pape François

Publié par
Profitant de la présence du pape François devant le Parlement européen, Ulrike Lunacek lui a remis un présent pour qu'il soit plus ouvert aux personnes LGBT.
Ulrike Lunacek et le pape François

La visite du pape François au Parlement européen hier, mardi 25 novembre, a permis à l'eurodéputée et coprésidente de l'Intergroupe pour les droits LGBT au Parlement européen Ulrike Lunacek de s'adresser directement à lui quelques minutes avant son discours à la tribune. La parlementaire de nationalité autrichienne a remis au pape une écharpe aux couleurs de l'arc-en-ciel.

«J'ai salué le pape en espagnol et je lui ai confié une écharpe arc-en-ciel, tissée par des femmes indigènes d'Équateur, a indiquée Ulrike Lunacek sur Facebook. C'est un symbole pour la protection des peuples indigènes des Andes, pour les droits des gays et des lesbiennes et pour la paix.» Dans une lettre adressée au pape, le groupe des Verts au Parlement européen a en outre exprimé son «inquiétude» quant à la position de l'église catholique «envers les femmes, notamment en ce qui concerne leurs libertés personnelles, leurs droits reproductifs, leur place et leur rôle dans l'Église». Le groupe politique a également dénoncé «la condamnation continuelle de l'homosexualité» mais juge «encourageantes les déclarations personnelles [du pape] sur ce sujet sensible».

Ulrike Lunacek

L'eurodéputée ouvertement lesbienne Ulrike Lunacek a toutefois confié qu'elle avait été quelque peu «déçue» par le discours du pape: «Il n'a parlé d'aucun des sujets brûlants au sein de l'église et à l'extérieur, a-t-elle déploré auprès d'Euranet Plus Inside. Les droits des femmes, les droits des femmes dans l'église… Il s'agit de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes. Je pense qu'il aurait pu le mentionner. Cela aurait été génial s'il avait parlé en faveur du mariage des couples de même sexe ou de l'usage des contraceptifs, particulièrement pour lutter contre le VIH ou dans d'autres situations, cela aurait pu aider. Mais je n'ai rien entendu de tel et c'était un peu décevant.»

Elle se réjouit toutefois que le Parlement a voté hier un rapport définissant les priorités pour le développement après 2015, ce texte faisant suite à la Déclaration du Millénaire adoptée par l'ONU en 2000. Le rapport approuvé par les eurodéputé.e.s prévoit explicitement qu'une «attention particulière» soit accordée «aux droits des femmes et des filles» et que l'Union européenne s'engage en faveur de «la promotion d'un accès universel à la santé et aux droits sexuels et reproductifs et sur la protection et le respect des droits des migrants et des minorités, ainsi que des personnes LGBTI et des personnes atteintes du VIH».

Photos Parlement européen, via Facebook

Print This Post
Photo du profil de Julien Massillon
Publié par
Journaliste de Yagg. Retrouvez-moi sur Twitter.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.