Adam Seymour est un artiste australien qui se décrit lui-même comme un «homo rouquemoute de la campagne». Tout comme Dries Verhoeven, dont l’œuvre a créé la controverse à Berlin il y a quelques semaines, cet artiste a pris pour sujet Grindr et cherche à interroger la frontière entre le public et le privé lorsque l’on décide de poster sa photo et des informations personnelles sur un site de rencontres ou une appli de géolocalisation: «On se révèle dans tout ce qu’on a de plus sauvage, déviant, sexuel, fantasmatique à cet univers numérique, pour quiconque le voit, et pourtant, pour une raison ou une autre, nous conservons cette attente inconsciente que seul le public que l’on désire le verra.» Il a donc réalisé ces portraits, inspirés de ceux qu’il a croisé sur Grindr ou que ses amis lui ont envoyés, qu’il a agrémentés de textes de profils drôles, ou parfois un peu dérangeants…:

Découvrez les œuvres d’Adam Seymour sur son site.

Via BuzzFeed.

Illustration Adam Seymour