Chaque année, Lonely Planet établit plusieurs sélections. Outre les meilleurs endroits pour faire une demande en mariage ou pour faire d’incroyables expériences en famille, le guide de voyage a également sélectionné les 10 endroits les plus LGBT-friendly. En tête, Copenhague. La capitale danoise est louée pour sa «tolérance» et son «ouverture», et son Rainbow Square, une place nommée ainsi par la municipalité en référence à la lutte pour l’égalité des droits. Notre journaliste Maëlle Le Corre avait visité les lieux à l’occasion de l’Eurovision en mai 2014. Consultez son compte-rendu dans la Cabine d’essayage.

Deuxième sur le podium, la Nouvelle-Zélande (d’où est originaire Lucy Lawless), qui a fait du tourisme LGBT une de ses spécialités. Viennent ensuite Toronto au Canada, Palm Springs aux États-Unis, Sitges en Espagne, Berlin en Allemagne, Skiathos et Mykonos en Grèce, suivies par New York, Reykjavik en Islande, et Montevideo en Uruguay. Le guide reconnaît que ce dernier choix est quelque peu controversé et avertit que «les démonstrations publiques d’affection excessives sont déconseillées», mais rappelle que l’homosexualité n’y est plus un crime depuis 1934 et que le mariage des couples de même sexe y est ouvert depuis 2013.

Photo Moyan Brenn