L’association des joueuses professionnelles a promptement réagi aux propos d’Andrei Tarpishev. Le président de la fédération russe de tennis et capitaine de Fed Cup avait plaisanté, dans un talk-show à la télévision russe, sur les «frères Williams», en lieu de Venus et Serena Williams. La WTA lui a infligé une amende de 25000 dollars et une mise à l’écart du circuit de un an.

À Singapour où elle dispute les masters, la finale du circuit rassemblant les 8 meilleures joueuses du monde, Serena Williams a estimé que ces propos étaient sexistes et racistes, et violents. Maria Sharapova a soutenu les joueuses américaines dans l’indignation. La joueuse russe a rappelé que les propos de Tarpischev sont d’autant plus inappropriés qu’il est également membre du Comité international olympique. Le CIO a fait savoir qu’il allait demander des explications à Tarpischev.

Serena a indiqué, jeudi 23 octobre, qu’elle et sa sœur avaient reçu des excuses écrites de Tarpischev.

http://www.youtube.com/watch?v=Lo1GemxitXA

Si le lien ne s’affiche pas, cliquez sur WATCH: Serena Williams slams ‘sexist and racist’ comments from Russian tennis chief

Photo Vinod Divakaran www.dohastadiumplusqatar.com

Cette info est extraite de la chronique Terrains de Jeux: Michael Sam bien seul, Serena Williams face au sexisme et au racisme, une bicyclette…