Pas un mot, pas un commentaire. Seulement des bruits de pas, des souffles, des gémissements. Réalisé en 2012 par la Suédoise Jenifer Malmqvist, Par suffocation rappelle que l’homosexualité est encore passible de la peine de mort dans sept pays et criminalisées dans 78 pays.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Par suffocation

Via Joël.