Julien Massillon: Trouble, Luke James
Une découverte au hasard, mais qui me trotte dans la tête depuis quelques jours et qui va probablement y rester, un peu en raison de la transposition après le pont qui me met des papillons dans le ventre.

 

https://www.youtube.com/watch?v=-je037rJWHI

Fatima Rouina: Video Games, The Baseballs
Découverte dans l’émission Danse avec les stars – vouiiiii je confesse! – la reprise de l’un des grands succès de la chanteuse Lana Del Rey, Video Games, en version rockabilly par The Baseballs.

 

Judith Silberfeld: Nuit 17 à 52, Christine and the Queens
En me replongeant dans les looks de la chanteuse, j’ai à nouveau apprécié ce titre, et le clip dont elle interprète tous les rôles.

 

Jordan Venant: En abitibi, Andreas et Nicolas
Un concert hier soir avec un duo dans un autre univers. On a bien rigolé.

 

Maëlle Le Corre: Autumn Shade, The Vines
Une «vieille» chanson de The Vines qui tombe à point nommé pour se remémorer la parenthèse ensoleillée de ce week-end et profiter des tout derniers rayons…

 

Bénédicte Mathieu: Non so più dans Le Nozze di Figaro, Mozart.
Un jeune homme, Chérubin, incarné par une femme – une mezzo-soprano –, chante avec ferveur son besoin amoureux: chaque femme le fait «palpiter» («Ogni donna mi fa palpitar»). Pour ce trouble dans le genre et cette réflexion sur les classes, la démocratie, trois ans avant la Révolution Française et pour Federica Von Stade, splendide Chérubin.

 

https://www.youtube.com/watch?v=Ks0CLPVJJtY

Xavier Héraud: San Antonio de la Luna, Etienne Daho
Après ce week-end magnifique on se prend à rêver, comme Daho, à l’«été sans fin»…

 

Christophe Martet: Je n’aimerai plus que toi dans Jeanne et le garçon formidable, Virginie Ledoyen
Un film formidable, toujours aussi émouvant 14 ans après. Une histoire d’amour au temps du sida.