Quand on demande à Barack Obama quelle est la meilleure décision prise par la Cour suprême depuis le début de son mandat, le président des États-Unis désigne le silence observé par les juges le 6 octobre dernier: en refusant d’examiner les requêtes en annulation soulevées par l’Indiana, l’Oklahoma, la Virginie, le Wisconsin et l’Utah, la Cour a obligé ces cinq États à ouvrir le mariage aux couples de même sexe. Le chef d’État considère qu’il pourrait s’agir de la décision la plus «importante» prise dans ce domaine.

LE WYOMING, 32E ÉTAT À OUVRIR LE MARIAGE
«Parce que je crois que même si la Cour n’était pas totalement prête – il n’y aurait pas eu suffisamment de votes pour reproduire l’arrêt Loving contre Virginia [cet arrêt de 1967 interdit aux États de prohiber les mariages entre personnes de différentes couleurs de peau, ndlr] et proclamer un droit à l’égalité de traitement –, c’était un signe conséquent et fort des changements qui ont eu lieu dans la société et que la loi est en train de rattraper son retard», a indiqué Barack Obama au New Yorker. Depuis que la Cour suprême a jugé inconstitutionnel le Defense of Marriage Act en juin 2013, 21 États ont ouvert le mariage aux couples de même sexe.

Depuis l’Idaho et le Nevada il y a presque deux semaines, la Virginie-Occidentale, la Caroline du Nord, l’Alaska et l’Arizona ont à leur tour ouvert le mariage. C’est maintenant le cas du Wyoming, où les premiers mariages ont pu avoir lieu dès ce mardi 21 octobre, rapporte Reuters. Premier État américain à avoir ouvert le droit de vote aux femmes en 1869, il s’agit aussi de l’État où est né Matthew Shepard, assassiné en octobre 1998 en raison de son homosexualité. Seize ans après sa disparition, le Wyoming devient le 32e État américain à ouvrir le mariage aux couples de même sexe.

Pour Barack Obama, il ne fait désormais aucun doute que les cinquante États que compte son pays ouvriront le mariage, notamment parce que la Constitution prévoit une clause d’égalité qui oblige les États à garantir le même traitement à tou.te.s les citoyen.ne.s. «Les tribunaux ont toujours été stratégiques, a confié le président américain. Il y a eu des fois où les étoiles étaient alignées et le temps d’un éclair, la Cour suprême a produit des arrêts comme Brown contre le bureau de l’éducation [cet arrêt a interdit la ségrégation raciale dans l’enseignement public, ndlr], mais c’est assez rare. Et vu la direction que prend la société, que la Cour ait permis à ce processus de se dérouler ainsi rend le changement moins controversé et plus durable.»

Cinq autres États, le Texas, le Michigan, l’Arkansas, le Kentucky et la Floride, attendent à leur tour que des tribunaux se prononcent sur l’ouverture du mariage.

Photo Capture