«Un sapin de Noël en plein mois d’octobre, j’aurais dû me douter.» Le «PlugGate» déclenché par les polémiques autour de la sculpture de Paul McCarthy, intitulée Tree, et installée la semaine dernière Place Vendôme à Paris, ne pouvait pas échapper à Sophia Aram (lire L’«arbre» de Paul McCarthy vandalisé).

Devant une Martine Aubry morte de rire, la chroniqueuse revient, avec force jeux de mots, sur les arguments des antis, au premier rang desquels le Printemps français, sur l’agression de l’artiste, et sur sa décision de ne pas réinstaller l’œuvre, saccagée dans la nuit de vendredi à samedi.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Le Billet de Sophia Aram : « Plug anal »