Ce matin, Anne Hidalgo, maire de Paris, a dévoilé une plaque en l’honneur de Bruno Lenoir et Jean Diot, les derniers hommes exécutés en France pour avoir eu une relation sexuelle avec une personne de même sexe (Lire Une plaque en mémoire du dernier couple homosexuel exécuté à Paris va être inaugurée). La plaque se trouve à l’angle des rues Montorgueil et Bachaumont dans le IIè arrondissement parisien, à l’endroit même où ils furent arrêtés en janvier 1750.

Jacques Boutault, maire du IIè arrondissement, Nicolas Rividi, de l’Inter-LGBT et Anne Hidalgo, maire de Paris ont successivement pris la parole. Le choeur des Melomen a interprété deux airs, dont le magnifique Never Ever, tiré du film Naked Man.

Au micro de Yagg, Anne Hidalgo est revenue sur cette cérémonie et a estimé que « la mémoire c’est important, y compris pour la conquête de droits nouveaux »

La Maire de Paris a également rappelé qu’elle s’était engagée à ouvrir un lieu de mémoire LGBT et qu’elle attend les propositions des associations à ce sujet. Nous avons interrogé Ian Brossat, actuel adjoint chargé du logement à Paris, sur cette question et sur l’hommage à Diot et Lenoir, initiative qu’il a promue lors de la précédente mandature.

Ci-dessous, une galerie photo de l’événement:

 

Sonores Xavier Héraud et Christophe Martet

Photos Xavier Héraud