Le 8 octobre dernier, Yagg avait reçu le réalisateur Hong Khaou et le producteur Dominic Buchanan pour l’avant-première de Lilting ou la délicatesse.Un drame où deux êtres que tout pourrait éloigner vont peu à peu se rapprocher. Elle, c’est Junn, une retraitée chinoise qui ne s’est jamais intégrée au Royaume-Uni et ne parle pas l’anglais. Lui, c’est Richard, un gay, l’amant du fils de Junn, Kay, qui a disparu brutalement. Il va engager une traductrice pour communiquer avec Junn et tenter de partager son chagrin et faire comprendre le sien.

Lilting, réalisé avec un budget de 100000 livres et tourné en 17 jours, mais avec deux très grands acteurs – Pei-pei Cheng est une immense star en Asie et Ben Wishaw a acquis une belle notoriété depuis son rôle dans Skyfall – et une mise en scène très sensible. L’omniprésence de la musique est un peu pesante, mais c’est un moindre défaut pour un film très maîtrisé et qui réussit à mêler à une trame mélodramatique des scènes très comiques entre Junn et son amoureux septuagénaire. Le film, qui a reçu le prix Coup de cœur au dernier Festival de Dinard (présidé par Catherine Deneuve), sort le 15 octobre sur les écrans et Yagg en est partenaire.

Dans l’interview qu’il a accordée à Yagg, le réalisateur Hong Khaou raconte la genèse du projet et explique comment il a choisi ses acteurs.

Si la vidéo ne s’affiche pas cliquez sur Yagg interviewe Hong Khaou, réalisateur de « Lilting ou la délicatesse »