Le cartoonist queer Mady G. a publié une série de dessins pour le site Mic., montrant la plus célèbre des souris de dessins animés comme on ne l’avait jamais vu: avec un petit ami. «Car en 2014, Mickey devrait être libre d’aimer qui il aime, même si la souris de ses rêves s’avère s’appeler Mike» affirme le journaliste Eliel Cruz.

Mais derrière ces dessins très touchants, montrant le couple à travers les âges, il y a aussi la volonté d’appeler Disney à montrer quelques chose qui n’est jamais apparu dans aucun de ses films: «Malgré l’ouverture grandissante envers les couples LGBT aux États-Unis et la vague des lois sur le mariage pour tous pour légaliser leurs unions, Disney n’a pas encore produit une histoire d’amour entre personnes de même sexe. Même si certain.e.s ont remarqué des signes de sexualité non-hétéronormative ces dernières années, La Reine des Neiges a semble-t-il montré une famille homoparentale le temps de trois secondes, Disney a résisté aux appels des fans à casser le moule hétéronormatif dans le monde animé.»

Mettre en scène un couple de même sexe (ou au moins des personnages homos ou bis sous un jour un peu plus positif?) dans un dessin animé apparaît donc comme une suite logique, et surtout une évolution qui reflète celle de la société: «En 1928, un Mickey Mouse homo avait autant de chance d’arriver à l’écran qu’un homme noir de devenir président. Mais alors que nous approchons du 90e anniversaire de Mickey, n’est-il pas temps de se mettre du bon côté de l’histoire? Comme le montrent ces magnifiques illustrations, il n’y a rien de plus adapté aux familles qu’une histoire sur deux individus qui s’aiment quoiqu’il arrive.»

A lire sur Mic.

Découvrir le travail de Mady G, qui a par la suite posté une illustration de Minnie et sa petite amie.

Illustration Mady G.