Erika Linder, Alex Wetter, Casey Legler, les modèles androgynes se font remarquer depuis quelques temps. L’un de ces nouveaux visages s’appellent Rain Dove. Elle, est tombée dans l’industrie de la mode par un heureux hasard, se présentant à un casting parce qu’elle avait tout simplement perdu un pari: «Quand je me suis pointée, on m’a dit que j’étais venue le mauvais jour, raconte-t-elle dans l’interview qu’elle a accordé à Afterellen. Il s’avère que le jour suivant, c’était le casting pour les hommes et ils sont partis du principe que j’étais un homme. J’ai décidé de le faire et cela a fait explosé ma carrière assez rapidement.»

«C’EST MIEUX COMME ÇA»
Avec sa grande taille (presque 1m90), ses cheveux courts, sa mâchoire carrée, Rain Dove avait déjà réussi à tirer parti de son physique atypique au cours de sa vie:

«Quand j’étais pompier, on croyait que j’étais un homme et ça m’allait parce que j’avais vraiment besoin d’un boulot, j’étais ouvertement homo au milieu de nulle part dans le Colorado. Alors j’ai utilisé mon ambiguïté de genre comme quelque chose qui m’a fait décrocher pas mal de boulots étranges, du baby-sitting au paysagisme.»

Et encore aujourd’hui sur les défilés, il n’est pas rare qu’on la prenne pour un homme sans se poser de questions: «Pendant la Yahoo Fashion Week, (…) ils ne savaient pas que je n’étais pas un homme, et je ne l’ai pas dit, et il n’y a pas de problèmes, c’est mieux comme ça. C’est beaucoup mieux comme ça. Car les hommes voient la photo et pensent “j’aurais l’air bien là-dedans”, verront que le genre n’a rien à voir là-dedans, ils verront juste le vêtement.»

UN CÔTÉ MILITANT
Aujourd’hui Rain Dove travaille autant pour la mode pour hommes que pour femmes, même si elle appréhende les deux bien différemment: «Les vêtements pour femmes c’est plus dur émotionnellement. C’est très difficile de contribuer à un genre particulier de notre culture comme la mode, qui dit que les femmes doivent être d’une certaine manière. Quand je fais des vêtements pour femme, ce n’est pas moi que je vois, quand je marche en costume je peux m’accroupir sur le sol et ils vont trouver ça génial. Mais avec les femmes, on voit tes fesses, on voit ta poitrine, tes lèvres sont gonflées… Il y a des petites choses qui me rendent furieuse dans l’industrie de la mode pour femmes qui font que c’est difficile d’être modèle là-dedans. Alors je préfère être modèle pour les vêtement pour femmes car il y a un côté militant, mais je suis beaucoup plus à l’aise pour les vêtements pour hommes.»

Suivre l’actualité de Rain Dove sur Facebook et Instagram

Photo Zhi Wei / Instagram (raindovemodel)