On le sait, Juliette n’a pas la langue dans sa poche, et elle le dit elle-même: «J’ai plein de trucs à dire, sur tout, tout le temps!». Pour cette carte blanche diffusée ce matin sur France Inter, la chanteuse s’attaque aux préjugés sur les jeux vidéos, accusés de tous les maux et responsable de toutes les déviances: «Avant cette invention du diable, on n’a jamais vu un ado déboussolé massacrer sa famille ou ses copains de lycée! Ni même des jeunes gens frustrés s’engager dans des guerres lointaines juste pour tenter de donner un sens à leur désormais courte vie!»

Sans compter que certains jeux permettent de créer son personnage, et là évidemment Juliette s’en donne à cœur joie: «Vous donnez un nom à votre avatar, et rien n’empêchera votre montagne de muscles barbare de s’appeler Ludovine! Dans un jeu vidéo vous pouvez choisir votre genre: c’est l’apocalypse!»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Carte Blanche à Juliette