[mise à jour, 8 octobre, 16h28] Ajout de la vidéo.

Après avoir utilisé l’humour (voir vidéo ci-dessous), la députée Sandrine Mazetier (PS) est finalement passée à la sanction. Présidente de séance hier soir, lundi 6 octobre, lors de l’examen du projet de loi sur la transition énergétique, elle a de nouveau été appelée «Madame le président» par Julien Aubert (UMP) alors qu’elle l’avait déjà repris à ce sujet en janvier:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Sandrine Mazetier appelle Julien Aubert Monsieur la députée

Sandrine Mazetier a fait valoir que le règlement de l’Assemblée nationale prévoit la féminisation des titres. Le député a reçu un rappel à l’ordre avec inscription au procès-verbal, ce qui signifie qu’il ne touchera pas un quart de sa solde pendant un mois. Bravache, il a ensuite donné du «Madame le ministre» à Ségolène Royal.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur «Madame le président»: un député UMP sanctionné

À lire sur Elle.

Photos Assemblée nationale