Alors que la «Manif pour tous» qui s’apprête à déferler sur Paris et sur Bordeaux ce dimanche 5 octobre, plusieurs initiatives ont vu le jour pour occuper le terrain. Le collectif Djendeur Terroristas a décidé de remettre à disposition ses visuels pour que chacun.e puisse se les approprier et les afficher dans la rue. Une réponse des plus réjouissantes aux opposant.e.s de l’égalité qui n’hésitent pas à taguer les trottoirs de slogans haineux.

Retrouvez tous les visuels de Djendeur Terroristas.

L’initiative Demain sera gay propose aussi d’aller coller des autocollants dans l’espace public à partir des visuels créés pour une campagne d’affichage lancée initialement à Nantes et soutenue par le collectif Les Dures à Queer. Un moyen d’apporter un message positif, notamment en direction des jeunes, avec pour objectif de baliser le parcours de la «Manif pour tous», dans les rues, sur les murs, sous les abribus et jusque dans le métro: «Dimanche, il faut que la “Manif pour tous” sache que les trans’, les gouines et les pédés ne veulent pas les laisser faire, explique Guillaume, ancien des Dures à Queer et à l’origine de cette opération. Le message avec ces stickers c’est de leur dire qu’ils ont déjà perdu, qu’ils sont d’hier et de montrer de la gaité, de la chaleur, face à leur agressivité et à leur rejet. Et c’est peut-être un moyen aussi de lancer quelque chose de nouveau.» Face à une communication rodée dans le camp des anti-égalité, les partisan.e.s du mariage pour tous se lancent-ils/elles trop tard dans une guerre de l’image? Guillaume n’est pas vraiment de cet avis:

«En 2012-2013, on a vu chez eux les mêmes logos, les mêmes couleurs, comme une invitation à ne pas sortir du rang. Chez nous, il y avait plus de diversité dans les messages, on a vu plein de slogans différents, de pancartes très drôles, des tas de parodies dans nos manifestations. Ce climat a généré une vraie créativité, une vraie inventivité.»

Télécharger les visuels Demain sera gay.

Par ailleurs, l’éditeur Vide-Cocagne propose en lecture libre la BD de Pochep Bonne à Marier, «comme une sorte de piqûre de rappel», explique l’auteur: «Le casting a un peu changé, mais le sinistre fond de la la “Manif pour tous” reste bien le même…»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Bonne à marier, par Pochep