France, Société | 30.09.2014 - 17 h 14 | 0 COMMENTAIRES
  • Bloc Identitaire
  • Dieudonné
  • Jour de Colére
  • Journée de retrait de l'école
  • Ludovine de la Rochère
  • Manif Pour Tous
  • Printemps français
  • Tugdual Derville

La «Manif pour tous» assume son rapprochement avec l’extrême droite

Publié par
Opération séduction à l'approche de la manifestation du 5 octobre.
«Manif pour tous»

«Manif pour tous» du 13 janvier 2013 - Photo : cbecker-tours (Flickr)

Comme un air de déjà-vu. C'est cette impression qui ressort de la «revue des troupes» de David Perrotin pour le site Metronews, qui constate le virage vers l'extrême droite entrepris par la «Manif pour tous». L'organisation anti-égalité signe un retour qui se veut fracassant cette semaine, en organisant des manifestations à Paris et à Bordeaux dimanche 5 octobre, toujours dans le but de dénoncer la «familiphobie» ou de faire stopper ce qu'elle nomme «le plan égalité Najat».

Difficile de ne pas faire un parallèle avec la manifestation baptisée «Jour de colère» en janvier 2014, qui avait elle aussi brassé pêle-mêle Civitas, la Journée de Retrait de l’École de Farida Belghoul, le Printemps Français et autres soutiens à Dieudonné, tou.t.e.s uni.e.s contre le gouvernement de François Hollande, et notamment contre le mariage et l'adoption pour tous. La manifestation de dimanche est en passe d'attirer à nouveau la droite conservatrice avec Hervé Mariton, Guillaume Peltier, mais aussi l'extrême droite, et certains groupuscules nationalistes comme l'Action Française, le Bloc Identitaire ou la Ligue du Midi. Des soutiens qui font tache? Rien qui puisse mettre en danger la respectabilité du mouvement pour Ludovine de la Rochère: «On s'appelle “la Manif pour tous”, nous n'avons aucune raison de nous situer de manière partisane.»

UNE NOUVELLE MANIF FOURRE-TOUT
À l'heure où le gouvernement de Manuel Valls lance sa réforme sur le congé parental et la prime de naissance, la «Manif pour tous», en bonne défenseuse de la famille, en profite évidemment pour inviter les parents mécontents à se joindre au cortège dimanche… et ne s'en cache pas: «Oui, on va explicitement appeler ces mères en colère à rejoindre notre manifestation de dimanche, confirme la présidente du mouvement. Cela pourrait faire grossir nos rangs.» Et au tour d'un des porte-paroles de l'organisation de s'essayer à une comparaison désolante entre congé parental et toujours cette prétendue «indifférenciation des genres»:

Photo cbecker-tours

Print This Post
Photo du profil de Maëlle Le Corre
Publié par
Journaliste de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.