France, Société | 26.09.2014 - 18 h 28 | 0 COMMENTAIRES
  • Norman

«Je suis une putain de tapette»: Norman aurait-il prononcé un gros mot de trop?

Publié par
L'humoriste a mis en avant le fait qu'il pleure au moindre bobo.

Si le lecteur ne s'affiche pas, cliquez sur Norman – 10 choses que les femmes font mieux que les hommes

Aux alentours de 1'05 dans la vidéo ci-dessus, Norman explique comment les femmes gèrent beaucoup mieux la douleur que les hommes. «Elles sont vraiment beaucoup plus exposées que nous à la douleur, commence-t-il. Ne serait-ce que par les règles, la grossesse, l'accouchement… Et quand je compare ce genre de douleur à des douleurs que moi je peux avoir dans la vie, je me dis que je suis une putain de tapette.»

Thomas, un internaute, a signalé cette dernière phrase à Yagg: «J'en suis bien triste... Qu'un humoriste si jeune et si suivi prononce ces mots détruit de nombreux efforts de lutte contre l'homophobie au quotidien... Navrant.» Et dans les commentaires sous la vidéo de Norman, la phrase a été remarquée par un autre: «Je t'adore mais évite les expressions dans tes vidéos comme “putain de tapette” s'il te plaît. Tu doit être conscient que combattre l'homophobie n'est pas facile tous les jours…»

Norman a beau utiliser l'expression d'une façon qui le tourne lui-même en dérision, il n'est pas certain que tou.te.s les internautes soient capables de la même hauteur d'esprit. Toujours dans les commentaires sous sa vidéo, un internaute fait valoir qu'il gère très bien la douleur: «Je me suis déjà ouvert le menton à 8 ans et j'ai pas chialé, c'est vraiment que t'es une tapette. :P»

Et cette vidéo qui met en scène quelques clichés pour les combattre en véhicule finalement d'autres.

Print This Post
Photo du profil de Julien Massillon
Publié par
Journaliste de Yagg. Retrouvez-moi sur Twitter.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (0)

Les commentaires sont fermés