LA DOUCHE DE LA SEMAINE
En cette période de pré-saison de la NFL, le championnat nord-américain de football, les journalistes de sport suivent tous les faits et gestes des stars du moment et des petits nouveaux en vue. Le footballeur américain ouvertement gay, Michael Sam est évidemment au centre de l’attention. Dans cette avalanche médiatique, la chaîne sportive américaine ESPN a déclenché une polémique en diffusant un duplex dans lequel la journaliste évoque les douches de Michael Sam (vous avez bien lu). Où il est expliqué que Sam ne prend pas ses douches avec ses collègues, arrivant le plus souvent avant eux. Déluge de réactions dont la colère du coach des Rams Jeff Fisher. Parmi elles aussi, le tweet de Chris Long, l’un des collègues de Michael Sam aux Rams, résume bien la teneur de celles-ci: «Chère ESPN, tout le monde est passé à autre chose sauf vous».

The Daily Show préfère évidemment en rire dans un sketch où il fermement conseillé au joueur d’aller dans la douche et «d’avoir le comportement d’un joueur hétéro de la NFL dans un vestiaire: pincer des culs, tordre des bites, attraper des couilles». Samantha Bee s’appuie sur un livre bestseller aux États-Unis, racontant les troisièmes mi-temps, dans les années 1990, chez les Dallas Cowboys, franchise de NFL.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Sam’s Scrub

ESPN a présenté des excuses. Très bien, écrit Annie Hollenbeck sur The Advocate. Mais pendant combien de temps encore ESPN ou une autre chaîne, un autre organe de presse feront cette erreur? Combien de temps faudra-t-il avant que tout le monde comprenne que Michael Sam est gay et que les gays prennent des douches? (…). Michael Sam a été drafté, Michael Sam a joué avec passion et a été compétitif. Michael Sam est humble, il s’entraine et apprend tout ce qu’il peut de ses aînés de la NFL. Qu’ESPN raconte comment il se douche n’est pas professionnel, c’est infantile (…). À moins que Michael Sam fasse dans le vestiaire quelque chose qui vaille la peine d’être rapporté, gardons la couverture médiatique sur le terrain.»

Michael Sam saura demain, samedi 30 août, s’il fait partie des 53 qui restent dans l’effectif des Rams de Saint Louis (Missouri) ou des 22 qui s’en vont.

LE PARI DE LA SEMAINE
Très en vue, donc, Michael Sam, à l’origine d’un pari sur Twitter. Un internaute a promis d’offrir un verre à l’humanité pour l’éternité si Michael réussissait à plaquer un joueur de Cleveland et accompagnait l’action du geste de la main symbolisant l’argent (en frottant les doigts). C’est exactement ce qu’a fait le joueur, qui a conseillé à l’internaute de faire un don à un club de Saint Louis qui aide des enfants défavorisés au lieu de payer sa tournée générale.

L’IDÉE DE LA SEMAINE
Celle de Marcus Urban, l’un des rares footballeurs à avoir révélé son homosexualité. Il tente de composer une équipe de professionnels gays ou gay-friendly, Team Vielfalt (pour «diversité»), afin de la faire jouer contre un club du championnat allemand de première division.

L’idée est soutenue par l’association pour la diversité dans le sport et la société dont Marcus Urban est le porte-parole. Pour l’instant, deux joueurs ont rejoint l’équipe, mais les noms ne seront révélés qu’au moment du match.

LA MÉDAILLE DE LA SEMAINE
Clarisse Agbegnenou a été sacrée championne du monde de judo à Tcheliabinsk (Russie) dans la catégorie des moins de 63 kilos. Elle a dominé, en finale, l’Israélienne Yarden Gerbi qui l’avait battue en finale il y a un an. La double championne d’Europe semble solidement installée dans la cohorte des cadors du judo français.

LA PHOTO DE LA SEMAINE
Puisqu’on parle de cadors. Teddy Riner se prépare. Il défend, samedi 30 août, son titre dans la catégorie des plus de 100 kilos. Le Français vise une septième couronne mondiale individuelle.

 

LE CHAUDRON DE LA SEMAINE
Ambiance des grands soirs, jeudi 28 août au Stade Geoffroy Guichard où Saint-Étienne s’est qualifié pour la Ligue Europa. Battus en Turquie (1-0), les Verts, dans leur chaudron, ont refait leur retard face à Karabükspor (qui l’avait emporté à l’aller 1-0) avant d’arracher leur billet aux tirs au but. Le gardien stéphanois Stéphane Ruffier a arrêté les deux derniers tirs.

LE STOP DE LA SEMAINE
Fin de la saison américaine pour Céline Dumerc et Sandrine Gruda qui vont rejoindre l’équipe de France en stage de préparation pour les championnats du monde. Los Angeles et Atlanta, les franchises des deux joueuses ont été battues en play offs du championnat américain de basket (WNBA). Les finales du championnat opposent à l’Est les Indiana Fever aux Chicago Sky. À l’Ouest, les Phoenix Mercury de Brittney Griner auront fort à faire contre les Minnesota Lynx, tenantes du titre.

L’ABSENT DE LA SEMAINE
L’équipe de France de basket dispute le Mondial en Espagne (30 août-14 septembre) sans son meneur de jeu Tony Parker, après une préparation en demi-teinte. Elle devra compter sur son formidable sens du collectif. La France, championne d’Europe 2013 (avec Parker) évolue dans le groupe de l’Espagne, sa bête noire. La Coupe du monde ne réussit par aux Français, 13e en 2010. Leur meilleur classement? Quatrièmes en 1954. Premier match, samedi 30 août, contre le Brésil.

LE SALAIRE DE LA SEMAINE
Ça bouge pour les rugbywomen en Angleterre. Le rugby à 7 devient professionnel. La Fédération va accorder 20 contrats d’un an à des joueuses. Douze reviennent à des membres du XV d’Angleterre, vainqueur de la Coupe du monde, le 17 août, contre le Canada. L’Angleterre est alignée pour le Sevens World Series, un tournoi international qui court, en six dates, de décembre 2014 à mai 2015 et qui est qualificatif pour les Jeux olympiques de 2016. La Fédération se donne tout simplement les moyens d’envoyer l’équipe à Rio où le rugby à 7 fera son entrée.

Danielle Waterman, championne du monde, fait partie des joueuses engagées.

http://www.telegraph.co.uk/sport/rugbyunion/international/england/11053391/England-Women-Rugby-World-Cup-winners-to-paid-to-play-RFU-announces.html

LA COUPE DE LA SEMAINE
La Bingham Cup, Coupe du monde gay de rugby, s’achève dimanche 31 août, à Sydney. Un millier de joueurs, au sein de 24 équipes, auront joué dans des conditions parfois pluvieuses. La Coupe du monde a accueilli, cette année, un tournoi féminin de rugby à 7 qui se dispute samedi 30 août.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Bingham Cup Sydney 2014 – Official Video

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Bingham Cup Waratahs/Wallabies Training Session

LE TOURNOI DE LA SEMAINE
Troisième tour de l’US Open. À New York, les deux sœurs Williams sont toujours en lice, Alizé Cornet est la dernière française dans le tableau féminin, Casey Dellacqua, athlète ouvertement lesbienne, disputera, samedi, un troisième tour contre la Tchèque Carolina Pliskova. L’Australienne, spécialiste du double, vit la meilleure saison de sa carrière en simple. Jo-Wilfried Tsonga est lui aussi au troisième tour où il rencontre l’Espagnol Pablo Carreno Busta. Dans le quart de tableau du Français, le numéro 1 mondial Novak Djokovic et le Britannique Andy Murray (9e) sont toujours en course.

LA TENUE DE LA SEMAINE
L’équipementier de Serena Williams, a présenté une tenue pour les matches en «night sessions» de la tenante du titre.

Photo via Instagram

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter.