Diffusée en France sur Numéro 23, Lost Girl, série canadienne déjantée, a séduit les fans en assumant ses choix: une héroïne bie – sans que cette bisexualité soit un sujet –, des clichés à la pelle sur le désir et la séduction mais aussi toutes sortes de monstres et de démons à côté desquels les vampires de Buffy ont l’air de chatons mignons.

Comme l’a annoncé Anna Silk, qui joue Bo, l’héroïne de la série, la saison finale comptera 16 épisodes, et sera diffusée sur la chaine canadienne à partir du 7 décembre.

Lost Girl suit Bo, la découverte de son identité de succube, son amitié avec Kenzi, son cœur qui balance entre Lauren (interprétée par l’actrice out Zoie Palmer) et Dyson (Kris Holden-Ried). «Jouer Bo a été un honneur total, et j’ai hâte de voir où son parcours personnel la mènera cette saison», commente Anna Silk dans le communiqué de presse (ne cliquez pas sur le lien si vous ne voulez pas de spoilers).

«Honnêtement, je pensais qu’on aurait peut-être une saison de plus, a déclaré Anna Silk à Entertainment Weekly, mais je savais que cela pouvait être la dernière saison. Il est temps, d’une certaine façon. En ce qui concerne l’histoire, je pense qu’on aurait pu en faire une de plis. Mais je suis contente que nous fassions nos adieux avec une saison particulièrement forte, et je suis heureuse que nous partions en beauté.»

L’équipe de Lost Girl a toujours fait très attention à prendre soin de ses fans, et le choix d’une annonce en vidéo le montre une nouvelle fois. Et ce n’est pas inutile, comme l’a raconté Anna Silk à EW: «La rencontre la plus forte que j’aie pu vivre avec une fan a eu lieu avec Zoie. Une jeune femme est venue nous voir, elle tremblait et elle pleurait, et elle nous a dit, “C’est grâce à vous si j’ai pu faire mon coming-out et parler à mes parents”. C’était très important pour elle, et très important pour nous, parce que Zoie et moi avons toujours dit, depuis le début, que nous voulions que la relation soit vraie. Ce n’est pas juste deux filles qui s’embrassent à la télé. Ça ne toucherait pas les gens. Enfin, si, ça toucherait certaines personnes. Mais ça n’a jamais été ça. Je me souviens de cette jeune femme, de sa façon de parler et de trembler… Elle a fait preuve d’un grand courage en venant nous parler. Je reçois des lettres de fans très sympas, qui disent “Merci de m’avoir aidé.e à me sentir plus courageux/euse”. Je crois qu’en grandissant, tout le monde a besoin de personnes à admirer, que ce soit des célébrités ou des personnages à la télé qui aident à se sentir plus fort. Je crois que c’est important.»

Photo Showcase