On savait déjà que la rupture entre Xavier Bongibault, cofondateur de la «Manif pour tous», et Valentin Evol avait été rude. Visiblement, le second a très mal vécu les manifestations (et nous donc…): «J’étais régulièrement au premier rang dans ces manifestations, explique-t-il au site JeanMarcMorandini.com. C’était très difficile, car j’étais insulté, menacé de mort par les autres homos et les gardes du corps ont dû intervenir plusieurs fois pour me défendre.»

Redevenu célibataire, Valentin Evol a voulu «casser [son] image de catho intégriste»: «Pour ça j’ai choisi la solution la plus radicale le porno. Je dois avouer que j’adore ça le porno, et cela me permet de me consacrer à ma passion: la chanson.» Son nom de scène? Gabriel Angel. Et à en croire son compte Twitter, il adooore les gay prides:

À lire sur JeanMarcMorandini.com.

Photos Capture / via Twitter