Avant que la Justice ne déclare la loi anti-homosexualité contraire à la Constitution parce que le quorum n’était pas atteint au moment du vote, le pure player Vocativ a assisté à un double mariage secret. «Si la police locale avait eu vent de la cérémonie, écrit Vocativ, toutes les personnes présentes, y compris notre équipe, auraient pu être condamnées à des peines de prison. Bien que le mariage auquel nous avons assisté n’ait pas de reconnaissance légale, c’était un rituel symbolique très important pour le couple. Et c’était magnifique.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪A Secret, Illegal Gay Wedding in Uganda‬

«Je n’ai pas le sentiment de bafouer la loi. J’ai plutôt le sentiment que c’est la loi qui me bafoue», dit l’un des mariés dans le reportage de Vocativ, déjà diffusé en mai dernier par MSNBC. Le texte de loi devrait faire son retour devant le Parlement dans les prochains mois. Sur Twitter, la militante Kasha Jacqueline affirme: «Nous ne sommes pas près d’abandonner».

Via The Advocate.