Depuis hier, mardi 19 août, le National Museum of American History de Washington, l’un des 19 musées de la Smithsonian Institution, gérée par le gouvernement américain, accueille dans ses collections des pièces racontant l’histoire des personnes LGBT aux États-Unis.

De la raquette de la joueuse de tennis trans’ Renee Richards (photo) aux photos de Silvia Ros lors de la marche sur Washington de 2009, des centaines d’objets et documents pourront désormais être exposés.

Ce sont les créateurs de la série Will & Grace, David Kohan (le frère de Jenji) et Max Mutchnick qui ont contacté Dwight Blocker, l’un des conservateurs du musée, en 2012. Le scénario du pilote de la série figure donc dans les collections du musée, de même que des accessoires utilisés lors des tournages. À voir également, une robe de Billie Jean King, les passeports diplomatiques de David Huebner, ambassadeur ouvertement gay en Nouvelle-Zélande, et de son mari, de pancartes et affiches brandies lors de manifestations ou encore des instruments de laboratoire utilisés pour la recherche sur le VIH et le sida, indique le magazine de la Smithsonian Institution.

Photo National Museum of American History