C’est sous le mot d’ordre «Notre drapeau, notre flamme», que plus de 200000 personnes (selon les organisateurs/trices) ont défilé dans les rues de Montréal ce dimanche pour fêter le dernier jour de la Fierté Montréal qui a donné lieu à une semaine de festivités LGBT. Cette année, à l’occasion du 30e défilé de la Fierté, c’est la couleur orange qui était à l’honneur, «symbole de santé, d’énergie, de guérison et d’espoir».

De nombreuses personnalités politiques étaient présentes, dont le maire de Montréal Denis Coderre:

Les militant.e.s ont aussi pu compter sur la visite du chef du parti libéral canadien Justin Trudeau, ou celle du chef du Nouveau parti démocratique Thomas Mulcair. Le Premier ministre Philippe Couillard a profité de l’événement pour annoncer que la lutte contre le harcèlement scolaire serait une priorité dès l’automne: «C’est une cause autour de laquelle l’ensemble des partis politiques devrait se réunir de façon non partisane» a-t-il affirmé. Seul le parti conservateur du Canada n’était pas représenté lors de la marche, officiellement pour des raisons logistiques.

Photo Fierté Montréal