Christian Vanneste est désormais à la rubrique « Que sont-ils devenus? ». Le Figaro nous apprend que l’ancien député du Nord, qui n’a plus aucun mandat, évolue maintenant plutôt dans le sud, la misère (intellectuelle) étant sans doute moins pénible au soleil. Marginalisé par l’UMP après de nombreux dérapages homophobes, il juge que c’est le lobby gay qui l’a « exécuté ».

Sans grande surprise, Christian Vanneste va par ailleurs de plus en plus vers l’extrême droite et est devenu un adepte de la « théorie » du « Grand remplacement », avec cette justification imparable: «Le ‘grand remplacement, vous le constatez en pleine rue, notre identité est réellement menacée. Par exemple j’adore la musique classique, les musulmans eux n’aiment pas la musique. Il faut préserver notre culture».

Quand on vous dit que toutes les haines sont liées…