Selon le Huffington Post, Facebook a fait un don de 10 000 dollars en mai à la campagne de Sean Reyes qui briguait un nouveau mandat de Procureur général dans l’Utah, aux Etats-Unis. Or ce dernier s’est opposé à un jugement qui aurait permis l’ouverture du mariage pour les couples de même sexe dans l’Etat, en faisant appel de la décision.

Dans un email au Huffington Post, un porte-parole de Facebook, a justifié ce don:

« Facebook s’est toujours positionné favorablement sur les sujets LGBT et cela ne changera pas, mais nous prenons la décision de soutenir des candidats sur la base d’un grand nombre de thèmes importants pour nos affaires, pas seulement un. Une contribution à la campagne d’un candidat ne revient pas à soutenir chacune de ses positions. Nous avons fait ce don pour la même raison que nous avons soutenu d’autres Procureurs généraux – parce qu’ils sont engagés dans le développement de l’innovation et dans un internet ouvert. »

Une position qui n’a pas convaincu les auteurs d’une pétition, qui demandent à Facebook de revenir sur ce soutien et de donner autant à son opposant. Ils ont peu de chances d’être entendus.