Depuis quelques temps, le discours du président de Texas Values, une organisation qui lutte pour les valeurs dites «traditionnelles», Jonathan Saenz, déjà très conservateur, a viré à l’extrémisme anti-LGBT.

Lone Star Q, site LGBT texan, croit avoir identifié la source de ce changement virulent d’attitude: quelques mois avant son arrivée à la tête de l’organisation, l’ex-épouse de Jonathan Saenz, Corrine Morris Rodriguez Saenz, l’a quitté pour une femme. C’est ce que montrent des documents produits en justice dans le cadre de leur divorce, et que Lone Star Q s’est procurés.

À lire sur Lone Star Q [en] et Le Parisien [fr].

Photo Capture