Ce n’est pas forcément la première personne que l’on pense à solliciter lorsqu’il est question du conflit israélo-palestinien, mais la chanteuse trans’ Dana International, qui a remporté en 1998 l’Eurovision pour Israël, a quand même donné son avis. De passage aux Pays-Bas pour la Gay Pride, elle a été interviewée alors qu’elle se trouvait dans la résidence de l’ambassadeur d’Israël à La Haye, rapporte Haaretz.

Et si la chanteuse n’apporte pas de solution miracle pour résoudre le conflit, elle considère toutefois que la situation s’améliorerait si les États européens cessaient de faire des déclarations au sujet de la situation à Gaza. «Vous devriez vous la fermer, vous avez assassiné des millions et des millions de personnes au long de l’histoire, a-t-elle plaidé. La ferme, les Néerlandais.es! La ferme, les Belges! La ferme, les Britanniques! Vous avez conquis la moitié du monde. Vous avez violé l’Afrique et la moitié de la planète. Rendez son argent à l’Afrique. Aucune nation d’Europe n’est assez irréprochable pour critiquer Israël. Ce pays est en train de faire ses premiers pas pour devenir une civilisation normale, avec une culture normale. Israël a une mentalité différente de la mentalité européenne. Il y a eu plein de guerres en Europe. Maintenant c’est à nous d’apprendre à être plus civilisé.e.s.»

La chanteuse a nommément visé le roi belge Léopold II qu’elle accuse d’avoir pillé le Congo pour bâtir la Belgique. D’après Haaretz, ces déclarations risquent de surprendre les fans européen.ne.s de la chanteuse.

Photo Capture