Julien Massillon
: Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux, Ray Ventura
Dimanche, au soleil, ça m’est venu à l’esprit, et depuis, ça ne me quitte plus. À écouter en regardant ce gif de panda qui danse sur le même rythme, c’est la recette du bonheur.

 


Bénédicte Mathieu
: Symphonie N°4, Scherzo: Pizzicato ostinato, Tchaikovski
Je l’ai déjà proposé, au sein de cette playlist, dans une interprétation différente. Mais une promesse est une promesse. Spéciale dédicace donc pour Florian Bardou et Julien Massillon. J’aime énormément ce dialogue entre les cordes en «pizz» et le reste de l’orchestre. Ici, en 2008, par le Teresa Carreño Youth Orchestra.

 


Fatima Rouina
: LO, Nina Blue’s Band
Nina Blue’s Band est un groupe composé de la chanteuse féministe Nabila Mekidd et du musicien Julien Roussel. Je suis tombée par hasard sur leur musique, en cherchant des chanteuses de jazz-blues féministes… Ce duo pour le moins singulier, nous offre des compositions aux allures de blues folk, enveloppées de violoncelle. Ils viennent tout juste de se lancer et vous pouvez les encourager par ici.

 


Judith Silberfeld
: Take Me To Church, Sinéad O’Connor
Enfin! Sinéad O’Connor revient enfin avec un morceau qui nous ramène aux origines, quand elle faisait de la bonne musique.

 


Maëlle Le Corre
: Coffee, Sylvan Esso
Le savant mélange de folk et d’électro d’un duo prometteur, à découvrir avec cet hypnotique Coffee, parfait pour l’été.

 


Christophe Martet
: Everything I own, Boy George
Il fait un retour en force dans les festivals de l’été. Boy George is back!