La chanteuse, dont les deux derniers morceaux rendaient hommage aux victimes de harcèlement (sa reprise de Heroes, de David Bowie) et à celles et ceux qui sont marginalisé.e.s (Q.U.E.E.N., avec Erykah Badu), change d’ambiance avec Electric Lady, nouvel extrait de l’album The Electric Lady, dont même les Obama sont fans. Cette fois, Janelle Mon‪á‬e célèbre les «Electric Ladies» de sa vie, dont sa mère (qui apparaît au début de la vidéo), Solange, Estelle, Esperanza Spalding, Monica (sans Brandy), Kimbra et Michelle Obama (qui ne figure néanmoins pas dans le clip) au cours du fête organisée par la sororité Electro Phi Beta, que l’on rejoindrait volontiers…

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Janelle Monáe – Electric Lady [Official Video]‬

Via Towleroad.