Au printemps dernier, le Théâtre du Châtelet présentait Into The Woods, comédie musicale de Stephen Sondheim, dans laquelle le génie du théâtre musical et James Lapine, auteur du livret, chamboulent les contes de fées (lire «Into The Woods» ou les contes de fées revus par Stephen Sondheim).

C’est cette même pièce que Disney a choisi d’adapter, avec Meryl Streep en méchante sorcière, mais aussi Emily Blunt, Johnny Depp en Grand Méchant Loup, Tracey Ullman ou encore Christine Baranski. La réalisation a été confiée à Rob Marshall (Chicago, Nine…). Si l’on peut s’inquiéter du sort réservée à l’œuvre subtile de Sondheim par le géant du cinéma familial, ces craintes devraient être quelque peu apaisées par les déclarations du maître qui, en juin, affirmait avoir été partie prenante de toute décision d’adaptation (la suppression potentielle d’une chanson, l’ajout d’une nouvelle…) et qu’après avoir vu le film, il le trouvait de première classe.

Sortie prévue en France le 31 décembre.

La bande-annonce:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Into The Woods -Première bande-annonce officielle du film

La version du Théâtre du Châtelet:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Into The Woods au Théâtre du Châtelet filmé par Yagg

Photo The Walt Disney Pictures