Il y  a 11 ans, un groupe de mineurs a passé à tabac et jeté dans le canal de Nancy Jean-Pierre Humblot, le patron d’un restaurant de la ville, parce qu’il était gay. Volontiers excentrique, Jean-Pierre Humblot était très connu dans la ville, selon le fondateur et ancien président d’Équinoxe Lorraine Patrick Roberstein. Avec le concours de la municipalité, une stèle a été érigée en sa mémoire au bord du canal et une cérémonie de commémoration a lieu chaque 1er août.

Cette année, Patrick Roberstein a eu envie d’aller plus loin. «J’avais l’impression qu’on ne parlait de lui que dans l’hommage, alors que j’avais envie de rappeler ce qu’il était de son vivant, qu’on retrace sa vie», a-t-il expliqué à Yagg. Il a donc eu l’idée de créer un site, jeanpierrehumblot.fr, qui sera inauguré ce vendredi 1er août à 19h. Il appelle toutes les personnes qui ont connu Jean-Pierre Humblot, l’ont côtoyé ou ont pris un repas dans son restaurant à fournir photos ou anecdotes pour agrémenter le site.

Pour Patrick Roberstein, qui a lui-même été victime d’une agression homophobe, il est primordial de continuer à faire vivre Jean-Pierre Humblot ainsi. Les deux hommes ne se sont pas connus de façon personnelle, mais le site participe d’un mouvement plus large de lutte contre l’homophobie. L’inauguration du site aura lieu juste après la cérémonie de commémoration, en présence de l’actuel président d’Équinoxe Lorraine Jérémy Baudoin et de la présidente de l’Association Nationale Transgenre Delphine Ravisé-Giard.

Photo DR